L'environnement, une priorité pour la néo-démocrate Claire Mailhot

L'environnement est dans son «ADN» et dans celle... (photo Alain Dion)

Agrandir

L'environnement est dans son «ADN» et dans celle de son parti, le NPD, affirme la candidate dans Shefford Claire Mailhot.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) L'environnement est à ce point «dans l'ADN» de Claire Mailhot et du parti qu'elle représente que la candidate du NPD dans Shefford s'est engagée hier à avoir un attaché politique responsable des dossiers environnementaux, si elle est élue aux prochaines élections fédérales.

«Son mandat sera d'appuyer les intervenants en environnement de la région et, évidemment, de m'informer. Alors, même si je suis à Ottawa, je serai toujours informée. Et s'il y a des urgences, je pourrai agir rapidement», a déclaré hier Mme Mailhot à l'occasion d'un point de presse tenu au Centre d'interprétation de la nature du lac Boivin (CINLB).

Cet engagement, la candidate néo-démocrate l'a aussi formulé à la Fondation pour la Sauvegarde des écosystèmes du territoire de la Haute-Yamaska (SETHY), qui a interpellé les candidats dans Shefford afin qu'ils se prononcent sur différents enjeux. Parmi ceux-ci: la protection des milieux naturels et de la biodiversité, l'amélioration de la qualité des rivières et des lacs, les changements climatiques, de même que le soutien apporté aux organismes de conservation.

D'entrée de jeu, Claire Mailhot a souligné «le patrimoine naturel riche et diversifié» de la circonscription de Shefford. Celle-ci est située à la tête du bassin versant de la rivière Yamaska et à cheval entre les sols fertiles des basses terres du Saint-Laurent et les massifs boisés du piémont appalachien. Mais ces milieux sont «soumis à de fortes pressions de développement», a-t-elle fait valoir.

Appui

Dans les circonstances, la porte-couleur du NPD s'engage à «être à l'écoute» et à devenir le «porte-voix» des organismes de protection des milieux naturels et de la biodiversité, comme la Fondation SETHY, le CINLB, les Amis de la tourbière de Saint-Joachim-de-Shefford, le Corridor Appalachien et Nature-Action Québec. «Ayant été moi-même impliquée pendant plusieurs années dans des associations locales pour la protection de l'environnement, je sais à quel point les défis sont grands et les ressources souvent limitées», affirme Mme Mailhot.

Cette dernière a aussi l'intention de soutenir les organismes qui orchestrent la gestion intégrée de l'eau. Claire Mailhot se dit par ailleurs fière de représenter le NPD, qui s'est engagé à établir une stratégie nationale de l'eau, en collaboration avec les provinces et les municipalités, pour protéger la ressource.

«Je valorise une approche intégrée de la gestion de l'eau, qui favorise l'implication tant des municipalités, des industries, des organisations environnementales que des producteurs agricoles et des citoyens», dit-elle.

Autre point qui tient à coeur à Claire Mailhot: la lutte contre le changement climatique, préconisée par son parti par l'amorce d'un virage vers une économie verte. À cet effet, la candidate s'engage à ce que Shefford puisse tirer profit «de ces nouvelles opportunités d'affaires et de création d'emplois, que ce soit dans des projets d'énergie renouvelable, d'efficacité énergétique ou de transport durable».

Infrastructures

La Ville de Granby qui planche sur le plus gros projet de son histoire - 100 millions$ sur 10 ans - avec la modernisation de ses infrastructures d'eau potable pourrait par ailleurs trouver une oreille attentive à ses besoins auprès d'un gouvernement NPD, affirme Claire Mailhot. Car le parti souhaite augmenter la proportion de la taxe sur l'essence remise aux municipalités. De cette façon, celles-ci pourront augmenter leurs investissements dans les infrastructures, dit-elle.

Son expérience personnelle et professionnelle, notamment à titre de conseillère au développement à la Conférence régionale des élus Montérégie-Est, le lui a démontré: Claire Mailhot dit être convaincue qu'il est possible de «miser sur le développement régional» tout en prônant la «conservation de l'environnement».

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer