• La Voix de l'Est > 
  • Actualités 
  • > Foire de l'environnement et de l'écohabitation à Brome : une 10e édition sous le signe de... 

Foire de l'environnement et de l'écohabitation à Brome : une 10e édition sous le signe de l'austérité

Sur fond d'austérité et de politique, la Foire... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Sur fond d'austérité et de politique, la Foire de l'Environnement et de l'Écohabitation se tiendra ce week-end, à Brome.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Brome) La 10e Foire de l'Environnement et de l'Écohabitation du Projet Écosphère, à Brome, sera moins grandiose qu'espéré en raison du climat d'austérité qui règne à Québec. La programmation offrira une belle brochette de kiosques et de conférences, mais les spectacles ont été rayés de l'affiche.

«Je pensais bien que, pour un dixième anniversaire, j'aurais eu bien des sous des gouvernements, mais ça a été le contraire. Je n'ai pas une cenne du gouvernement provincial,» déplore le directeur général de Projet Écosphère, Éric Ferland. Malheureusement, il a fallu couper pour les spectacles.»

 En contrepartie, le samedi soir, l'organisation proposera un jam, où «tout le monde va pouvoir s'inviter pour venir jouer sur scène».

En 2014, Projet Écosphère avait obtenu pour sa foire de Montréal un total de 15 000$ en subventions de Québec. Pour Brome, il avait eu droit à 5000$.

Cette année, la foire montréalaise, qui s'est tenue en juin dernier, a reçu 5000$. Et l'édition de Brome, rien du tout.

«On fonctionne avec la location de kiosques. Mais c'est sûr que pour couvrir nos coûts, on a besoin de l'aide des gouvernements et des villes, etc. Et dans la situation économique actuelle, tout le monde coupe. Cette année, on s'enligne vers un petit déficit», indique M. Ferland. Ce dernier se dit toutefois confiant de voir les «gros commanditaires» de retour en 2016. «L'année prochaine, on va s'ajuster et on va faire quelque chose de bien», dit-il.

La foire se tiendra le week-end prochain, sur le terrain de l'Expo de Brome, toujours dans le but de sensibiliser la population à la réduction de notre empreinte écologique sur la planète. En plus d'une exposition de photos (voir autre texte), la foire présentera une trentaine de conférences, dont celles du chanteur Zachary Richard et de la journaliste et écrivaine Lucie Pagé.

SAGES ET DÉBAT

Mme Pagé sera aussi à la table de la Soirée des sages. «Cinq sommités du domaine de l'environnement vont proposer des solutions pour la planète, illustre précise Éric Ferland. On sait tous qu'il faut se sortir du pétrole, mais comment? C'est ça qu'ils vont nous proposer.»

Ces «grands» de l'environnement sont, outre Mme Pagé, le Dr Normand Mousson, qui travaille à la filière énergétique pour l'Université de Montréal et auprès du gouvernement; François Tanguay, coauteur avec Steven Guilbeault d'un ouvrage sur la filière énergétique, Le prochain virage; Karine Péloffy, directrice générale du Centre québécois du droit de l'environnement; et Philippe Bourke, directeur général du regroupement des conseils régionaux de l'environnement du Québec.

La foire prendra également une saveur politique alors qu'en pleine campagne électorale fédérale, Projet Écosphère organisera un débat le dimanche. Quatre des six candidats dans Brome-Missiquoi y participeront. Le conservateur Charles Poulin sera absent, de même, ironiquement, que la candidate du Parti Vert, Cindy Moynan. Il est toutefois possible qu'un vert d'une autre circonscription la remplace.

Nouveauté cette année, les visiteurs pourront faire des essais routiers de voitures électriques.Au moment de l'entrevue, Éric Ferland attendait une confirmation à savoir si les essais incluraient la fameuse Tesla.

«Et on a une mini-maison qui va être sur place, ajoute-t-il. C'est le gros phénomène dans le moment au Québec. Trois constructeurs vont être là. En plus, on a une conférence sur comment construire une mini maison avec des matériaux recyclés. Ça va être pas mal le fun et actuel. On a aussi une Cosybubble, c'est une maison qui fonctionne à l'air. Elle est gonflée, autrement dit. Elle a gagné un prix au show de design qu'il y a toujours à la place Bonaventure au printemps.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer