Vague de vols à Granby : la police arrête deux suspects

Le porte-parole du service de police de Granby,... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le porte-parole du service de police de Granby, Guy Rousseau.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Une vague de vols perpétrée dans des résidences de Granby au cours des derniers mois pourrait enfin être résolue à la suite de l'arrestation d'un homme et d'une femme de 23 ans, ce week-end. Le duo a été appréhendé alors qu'il venait de faire trois victimes, ce qui ferait grimper le nombre total à une trentaine.

Les policiers tentaient de mettre la main au collet des voleurs depuis un bon moment. Les introductions dans des résidences, qui se produisaient surtout la nuit, ont débuté en avril. Les voleurs ciblaient des demeures dont une porte n'était pas verrouillée.

Ils se glissaient alors en douce à l'intérieur pour dérober des objets de valeur qui se trouvaient près de la porte et repartaient bien souvent à l'insu des occupants. C'est au réveil que ceux-ci constataient que des biens avaient disparu.

«Il y a des gens mal intentionnés à la recherche d'opportunités, notamment quand les portes ne sont pas verrouillées, pour commettre un crime. On rappelle aux citoyens l'importance de les verrouiller pour se protéger et protéger leurs biens», indique Guy Rousseau, porte-parole du service de police de Granby.

Le duo aurait notamment sévi dans les rues Saint-Jean-Baptiste, Saint-François, Caron et Simonds. Une trentaine de crimes aurait été commise par le jeune homme bien connu des policiers et de sa présumée complice, qui était sans histoire jusqu'à maintenant. Dans la seule nuit du 18 septembre, les deux présumés complices auraient fait sept vols.

Grâce à des informations du public, des observations des patrouilleurs la nuit et l'enquête, les policiers sont parvenus à les épingler vers 2 h 30 dans la nuit de samedi à dimanche. Ils venaient de commettre trois introductions dans le secteur de la rue Grove.

Les policiers ont également perquisitionné un appartement et une résidence de Granby où ils ont saisi certains objets volés. Ils devront en faire l'inventaire et ensuite déterminer quel objet provient de quelle adresse visitée par les cambrioleurs.

Mélissa Casavant et Jessy Blanchard ont été accusés en lien avec les trois vols commis durant la nuit où ils ont été arrêtés. Des accusations d'introduction par effraction, d'intrusion de nuit, de vol de moins de 5000 $ et de méfaits de moins de 5000 $ ont été déposées contre eux hier au palais de justice de Granby.

La jeune femme est également inculpée de possession de cannabis. Quant à son présumé acolyte, il est accusé de possession d'une arme prohibée. Une arme blanche a été découverte sur lui.

Le duo demeure détenu. Il doit revenir devant le tribunal jeudi pour subir son enquête sur remise en liberté. Le dossier des autres vols sera soumis au directeur des poursuites criminelles et pénales. Des accusations supplémentaires pourraient bientôt être déposées contre le duo.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer