Michel Jutras part avec une «tonne de souvenirs»

Le gardien a tiré un trait, hier, sur... (photo julie catudal)

Agrandir

Le gardien a tiré un trait, hier, sur près de quatre décennies à oeuvrer au bien-être des animaux du Zoo de Granby.

photo julie catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Rares sont ceux qui peuvent se vanter de s'être baladés en ville avec un éléphant, d'avoir été photographiés dans la revue National Geographic en train de brosser les dents d'un hippopotame ou encore d'avoir eu un doigt pratiquement arraché par un zèbre. Ces événements font partie de «la tonne de souvenirs» que Michel Jutras conservera de son long passage au Zoo.

Hier, le gardien de la savane africaine a tourné la page sur près de quatre décennies bien remplies et marquées par la passion qu'il nourrissait pour son métier.

«Ça a été des années super. C'est pour ça que je pars avec le sentiment du devoir accompli», a affirmé à La Voix de l'Est celui qui a appris son métier des «vieux gardiens» et des formations qu'il a suivies en Amérique du Nord.

Michel Jutras n'a jamais compté ses heures, a toujours agi comme si le Zoo lui appartenait et comme si les animaux dont il avait la responsabilité étaient les siens. À une époque, il habitait juste en face du jardin zoologique. Il voyait pratiquement les girafes et les éléphants de chez lui. Il était disponible jour et nuit.

On pourrait alors croire que cette étape sera difficile pour le nouveau retraité, mais le principal intéressé assure le contraire. «Je suis préparé. C'est bien correct. J'en ai assez fait; je laisse ça aux jeunes», lance M. Jutras.

Expert des éléphants

Au fil des ans, le gardien a développé un attachement particulier pour les éléphants. Il a même passé presque plus de temps avec l'éléphante Toutoune qu'avec sa propre épouse. La mort du pachyderme en 2012 a d'ailleurs représenté la fin de quelque chose pour le gardien. «J'ai réalisé que c'était peut-être elle qui me tenait ici. Ça a été un déclencheur», dit-il.

Lors d'un reportage en 2013, la conjointe de Michel Jutras, Pauline, avait confirmé que le Zoo avait occupé beaucoup de place dans le quotidien de la famille. Mais elle ne lui en a jamais tenu rigueur. «Quand tu vois l'autre heureux, tu l'es aussi», avait-elle fait valoir.

Au cours des 38 années passées au Zoo de Granby, Michel Jutras a été un témoin privilégié de l'évolution de l'endroit. L'emploi d'un vétérinaire à temps plein est devenu la norme. Les techniciens en santé animale y sont dorénavant très présents. «Ce sont de bonnes choses. J'ai vu la différence. C'est le jour et la nuit, entre autres pour la reproduction», dit-il.

Les méthodes de travail ont aussi évolué. Michel Jutras a toujours été en contact direct avec les éléphantes Sarah et Toutoune. Il pouvait entrer dans leur habitat pour leur prodiguer différents soins. Cette relation a d'ailleurs fait du gardien un expert francophone des éléphants.

Mais ce type d'approche est révolu depuis l'arrivée du mâle Tutume. «Je me suis rendu compte que c'est une bonne chose. Il y a moins de danger. Et tous les gardiens travaillent de la même façon. C'est une grosse amélioration pour ça», croit-il.

Relève

Michel Jutras a visiblement su transmettre sa passion à sa famille, car une de ses filles, Annie, travaille pour le Zoo. Même chose pour deux de ses petits-enfants.

L'énergique gardien a aussi su se faire inspirant auprès des visiteurs. «Bravo! Pour avoir eu l'occasion de parler avec vous à quelques reprises lors du Zoo l'hiver, vous avez une passion communicative et vous avez fait rêver ma fille, qui prendrait bien votre place dans quelques années auprès des éléphants», a écrit Chantale Bacon, sur la page Facebook du Zoo de Granby, qui a souligné le départ de son employé émérite.

Michel Jutras a bien l'intention de retourner au Zoo pour voir ses collègues et les animaux. Et il sait déjà que l'éléphante Sarah accourra au son de sa voix. L'expression «avoir une mémoire d'éléphant» est bien fondée, assure-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer