• La Voix de l'Est > 
  • Actualités 
  • > Professionnels et techniciens de la santé de la région : une grève dans les cartons à la mi-octobre 

Professionnels et techniciens de la santé de la région : une grève dans les cartons à la mi-octobre

Le président de l'exécutif local de l'APTS, Michael... (photo Alain Dion)

Agrandir

Le président de l'exécutif local de l'APTS, Michael Hémond, est d'avis que la population est «prise en otage» par le gouvernement dans le processus de restructuration récemment amorcé dans le réseau de la santé.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Cowansville) Alors que les négociations piétinent avec Québec pour renouveler la convention collective des effectifs de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), des membres du syndicat dans Brome-Missisquoi viennent de se prononcer en faveur d'une grève. Les moyens de pression pourraient commencer dès la mi-octobre.

«On en a assez de ne pas être reconnus à notre juste valeur par le gouvernement. Les médecins sont importants, mais il n'y a pas qu'eux dans le réseau de la santé», clame le président de l'exécutif local de l'APTS [anciennement La Pommeraie], Michael Hémond.

Le contrat de travail du regroupement syndical est échu depuis le 31 mars. Selon le représentant, ses collègues du réseau de la santé en ont ras le bol des négociations qui font du sur-place. «On nous offre des hausses de 3%. C'est inconcevable! , lance M. Hémond. C'est sans compter les conditions de travail qui se détériorent. On sent que les baisses d'impôts qu'on fait miroiter à la population, ce sont nous qui en faisons les frais.»

Une assemblée générale a donc eu lieu au CLSC de Cowansville, le 9 septembre. Des 192 membres locaux de l'APTS, 77 étaient présents à la réunion.

«Qu'autant de personnes se soient déplacées pour une assemblée, c'est très bien. Ça prouve que les enjeux nous touchent vraiment», mentionne le physiothérapeute. Seulement 2% des gens qui ont voté étaient contre un mandat de grève, mentionne M. Hémond.

Incertitude

L'APTS regroupe plusieurs types d'effectifs du réseau de la santé, notamment des technologues en radiologie, des technologistes médicaux en laboratoire, des ergothérapeutes, des orthophonistes, des psychologues ainsi que des travailleurs sociaux, pour n'en nommer que quelques-uns. Plusieurs de ces «postes-clés» (sic) sont sur le respirateur artificiel en raison des coupures amorcées récemment par Québec, estime M. Hémond. «Depuis la fusion [du CSSS La Pommeraie] dans le CIUSSS de l'Estrie centralisé à Sherbrooke, on sent beaucoup d'incertitude chez les gestionnaires autour de nous. C'est normal parce qu'ils sont sur un siège éjectable. La pression est transférée au personnel. Et on sait que la réorganisation clinique est prévue pour la fin octobre. Alors, qu'est-ce qui va arriver avec nous?», fait valoir le représentant syndical.

Listes d'attente

M. Hémond est d'avis qu'ultimement, le «public écopera» pour ce qu'il considère comme «une série de mauvaises décisions» de la part de Québec.

«En ce moment, dans le réseau de la santé, un employé qui s'absente à court ou moyen terme n'est pas remplacé. Alors, on presse le citron du personnel qui demeure en place. Une des conséquences est que les listes d'attente s'allongent, cite-t-il en exemple. Et ce n'est que le début. On ne peut pas tolérer ça. Alors on tire la sonnette d'alarme, tout simplement.»

«La grève est le moyen ultime de se faire entendre en mettant de la pression sur le gouvernement, mais il n'est pas question de prendre la population en otage», fait-il remarquer.

Grève de six jours «légale et rotative»

Une grève «légale et rotative» de six jours est donc dans les cartons pour les membres de l'APTS dans Brome-Missisquoi.

Leurs collègues de la Haute-Yamaska doivent tenir leur assemblée générale le 1er octobre. Ils décideront alors s'ils emboîtent le pas ou non au mouvement contestataire.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer