Vols d'objets à l'effigie de la Croix-Rouge: des fraudes appréhendées

Lucille et Marcel Whissell, responsables de la Croix-Rouge... (photo Janick Marois)

Agrandir

Lucille et Marcel Whissell, responsables de la Croix-Rouge dans la région, ont été victimes d'un vol à leur résidence de Granby entre dimanche matin et hier matin. Des articles à l'effigie de l'organisme ont notamment disparu. Le couple craint qu'ils soient utilisés pour frauder la population.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Une bien mauvaise surprise attendait Marcel et Lucille Whissell à leur retour à la maison, hier matin. Leur cabanon abritant bon nombre d'articles à l'effigie de la Croix-Rouge avait été cambriolé. Les bénévoles craignent maintenant que les voleurs utilisent ceux-ci à mauvais escient.

«On a peur de la fraude», laisse savoir Marcel Whissell, responsable de l'organisme à vocation humanitaire en Haute-Yamaska et dans Brome-Missisquoi.

Sa conjointe Lucille Whissell et lui ont quitté leur résidence de la rue Casavant à Granby dimanche matin. À leur retour, «la porte de la remise était ouverte», raconte M. Whissell.

Les voleurs sont repartis avec des outils, mais également avec une dizaine de couvertures, autant de trousses d'hygiène et trois oursons destinés aux sinistrés. Des bons d'achat pour plusieurs commerces de la région ont également été subtilisés. Fort heureusement, ceux-ci n'étaient pas remplis, ce qui signifie qu'ils ne pourront pas être échangés chez les détaillants.

Inquiétude

Mais le pire est incontestablement le vol de deux porte-documents contenant des informations importantes. Ceux-ci renfermaient notamment les dossards qu'enfilent les bénévoles au moment d'interventions pour être bien identifiés à la Croix-Rouge. Des cartes d'identification et le plan d'opération d'urgence de la Ville de Granby s'y trouvaient également.

«On s'inquiète, laisse tomber Marcel Whissell. On ne voudrait pas que des gens enfilent les dossards et sollicitent la population pour des dons.»

Ce dernier met d'ailleurs en garde la population en précisant que les bénévoles ne font aucun porte-à-porte. Lors de collectes de fonds près de commerces, il déploie de grandes affiches pour être bien identifié à la Croix-Rouge.

Les responsables demandent au voleur de rapporter ces biens à l'endroit où il les a pris. Selon M. Whissell, la Croix-Rouge n'a jamais été mis au parfum d'un vol de cette nature auparavant.

Malgré le cambriolage, les bénévoles de la région sont toujours en mesure d'intervenir auprès des sinistrés, assure par ailleurs le responsable.

Une plainte a été déposée à la police de Granby, où une enquête a été ouverte, indique le porte-parole, Marc Farand. Toute personne qui possède des informations sur cette affaire peut contacter les agents au 450-776-3333 ou Échec au crime au 1-800-711-1800. Si certaines personnes soupçonnent de la sollicitation frauduleuse, elles sont également invitées à le signaler aux agents.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer