Appel d'offres annulé pour le projet de logements-études à Granby

Nouvel échéancier pour la construction du projet de... (illustration fournie par l'OMH)

Agrandir

Nouvel échéancier pour la construction du projet de logements-études, doublé d'une garderie. Le début des travaux est reporté au printemps.

illustration fournie par l'OMH

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Nouvel écueil pour le projet de logements-études de l'Office municipal d'habitation (OMH) de Granby qui doit voir le jour rue Le Corbusier. L'unique soumission valide, déposée dans le cadre d'un appel d'offres, n'est pas conforme. Résultat: le processus devra être repris au cours de l'automne, ce qui entraîne de nouveaux délais dans la réalisation du projet.

L'OMH devra refaire ses devoirs, a dit hier la directrice générale de l'organisme, Sylvie Lafontaine. «C'était impossible d'accepter les soumissions reçues parce qu'elles dépassaient largement le budget établi. Et la seule proposition qui le respectait n'était pas conforme», déplore-t-elle.

La DG de l'OMH refuse pour le moment d'élaborer sur l'estimé des travaux et le détail des soumissions reçues, mais elle souligne que le projet était affiché dans les projets de cinq millions et moins sur le Système électronique d'appel d'offres du gouvernement du Québec.

«On est déçus, ce n'est pas peu dire», laisse tomber Mme Lafontaine.

Avec raison. Cela fait plus de cinq ans que l'Office municipal d'habitation travaille sur ce projet. La construction de l'immeuble de 24 logements est prévue pratiquement en face du Centre régional de formation intégré (CRIF). La clientèle visée est les familles dont l'un des parents ou les deux sont aux études. Un partenariat a été conclu avec le CPE Nez-à-Nez pour la construction d'une garderie de 66 places, adjacente à l'édifice projeté.

Le début de la construction était prévu pour cet automne. Mais cette étape devra être repoussée au printemps. «Il n'y aura pas de coûts supplémentaires pour une construction en hiver. Ça va nous aider. On regarde aussi ce qu'on doit réaménager», souligne Sylvie Lafontaine.

Tout vu

Pour l'OMH, il s'agit d'un nouveau délai. «On se dit qu'on a déjà tout vu avec ce projet-là. C'est peut-être la fin. On espère que la construction va rouler mieux que la préparation», glisse la directrice générale.

Selon elle, un nouvel appel d'offres aura lieu au cours des prochaines semaines.

Lors d'une récente séance du conseil municipal de la ville de Granby, un citoyen a avancé que les coûts de construction, qui oscillent, selon lui, entre 4 et 5 millions$, seraient trop élevés. Précisant que le dossier relève de l'OMH, le maire Pascal Bonin n'a toutefois pas voulu s'avancer sur ce point.

«Des logements sociaux et une garderie, c'est un projet assez unique. C'est difficile de trouver une comparaison», a-t-il dit prudemment.

Sylvie Lafontaine affirme cependant «qu'il n'y a personne qui peut dire qu'il y a des abus dans les coûts parce que c'est passé au peigne fin 56 millions de fois par la Société d'habitation du Québec». Même chose avec le ministère de la Famille pour la portion garderie du projet. «C'est écrémé pour que ça rentre dans les budgets», assure-t-elle.

L'engagement de la Ville de Granby s'élève à 1,2 million$, incluant la valeur du terrain sur lequel l'immeuble sera construit. Le reste du financement provient de l'OMH et de la Société d'habitation du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer