Un «second souffle» pour Main dans la Main

Le CPSC Main dans la Main, à Cowansville,... (photo fournie par l'organisation)

Agrandir

Le CPSC Main dans la Main, à Cowansville, se verra octroyer la part du lion des dons amassés lors de la course à relais tenue hier.

photo fournie par l'organisation

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Cowansville) La somme des dons amassés dans le cadre de la course à relais Montréal-Québec organisée hier par ACCEO Solutions atteignait 105 928,87$ au moment de mettre sous presse. Le Centre de pédiatrie sociale en communauté Main dans la Main, à Cowansville, se verra octroyer la part du lion afin de favoriser son développement.

Le montant touché par le centre cowansvillois, lancé à juin dernier, n'avait pas été confirmé hier, mais il pourrait avoisiner les 75% du montant final. Le reste des dons sera distribué à quelques-uns des 18 centres qui composent le Mouvement de pédiatrie sociale en communauté et à la Fondation du Dr Julien.

La campagne de financement organisée par ACCEO Solutions - un leader national dans le domaine des technologies de l'information et des solutions d'affaires et financières pour PME - se poursuit pour une trentaine de jours.

«Ça nous consolide vraiment. Le financement, c'est le nerf de la guerre. Ça nous donne un second souffle. En démarrage, tout reste à faire», explique Ysabelle Proulx, fondatrice du Centre de pédiatrie sociale en communauté (CPSC) Main dans la main.

Inspiré par le modèle de pédiatrie sociale developpé par le Dr Gilles Julien, le centre cowansvillois vise à «éliminer les sources de stress toxiques qui affectent le développement et le bien-être» d'un enfant.

Les milliers de dollars qui s'ajouteront bientôt au budget de Main dans la Main serviront notamment à renforcer l'expertise clinique de l'endroit. «On a besoin de plus de travailleuses sociales», précise Ysabelle Proulx.

Un projet porteur

Les gens de chez ACCEO auraient également été impressionnés par le projet Main dans la main On the road. «On va se rendre en autobus à Bedford, Sutton et Lac-Brome à raison d'une fois par mois. On va s'installer dans les municipalités pour avoir un meilleur accès aux jeunes qui ont des besoins», résume Ysabelle Proulx, qui est maintenant à la tête du CA de Main dans la Main.

«On est très fiers de ce qui se passe à Cowansville. Ça va servir de modèle», estime le Dr Gilles Julien.

Avocate médiatrice de formation, Mme Proulx souhaite également qu'une part du financement obtenu soit utilisé afin de renforcer le volet droit intégré. «Ça peut être de la médiation servant à réduire une impasse, ou encore d'accompagner les familles dans leur accès à la justice.»

«Une grosse journée»

À l'occasion de la course à relais de samedi, les 10 membres (8 coureurs et 2 chauffeurs) de l'équipe cowansvilloise ont parcouru un total de 58 km entre Trois-Rivières et Saint-Cuthbert. «Ça a été une grosse journée», raconte Ysabelle Proulx.

Ultramarathonien reconnu et employé d'ACCEO Solutions, Joan Roch a haussé la barre en parcourant les quelque 250 km séparant Montréal et Québec.

Mme Proulx raconte que le dernier kilomètre, couru par toutes les équipes en compagnie du Dr Julien et d'enfants, a été empreint d'émotions. À ce moment, elle a compris que la sueur versée valait le coup.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer