Manège équestre

La SACS dévoile les soumissionnaires

Les enveloppes scellées des dix soumissionnaires ayant répondu... (Alain Dion)

Agrandir

Les enveloppes scellées des dix soumissionnaires ayant répondu à l'appel d'offres de la SACS pour la construction du manège ont été ouvertes publiquement, hier, dans les locaux du COJEM.

Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Dix entreprises ont répondu à l'appel d'offres lancé par la Société d'agriculture du comté de Shefford (SACS) pour la construction du manège. Le nom des soumissionnaires ainsi que leur évaluation du coût des travaux ont été dévoilés dans les locaux du Comité organisateur des Jeux équestres mondiaux (COJEM) à Bromont, hier.

C'est l'architecte désignée du projet, Caroline Denommée, qui a ouvert les 10 enveloppes scellées dès 14 h 05, soit cinq minutes après l'heure limite pour acheminer les soumissions au bureau du COJEM. « Considérant qu'aux fins de l'ensemble de son projet subventionné notamment par le Fonds Chantier Canada-Québec, la SACS s'est engagée à respecter les règles strictes de la Loi sur les cités et villes, les soumissions seront ouvertes publiquement. Seuls les noms des soumissionnaires et leur prix respectif seront dévoilés », a-t-elle indiqué avant de s'exécuter.

Mme Denommée a précisé que les enveloppes ont été ouvertes dans l'ordre de réception. Le premier en lice a été Alta Construction. Entreprises QMD, Gératek, Coentreprise Eurovia Québec St-Pierre & Tremblay, Cybco, Construction C.A.L, Drumco, Construction Guy Sébas, Axim Construction puis Lainco ont suivi. Le « montant total des soumissions » proposé par les entrepreneurs va de 9 911 564,87 $ à 11 737 600 $.

Questionné au sujet de l'échéancier pour déterminer le plus bas soumissionnaire, le président de la SACS est demeuré évasif. « On n'a pas d'idée », a-t-il répondu. Les soumissions devront être valides durant 120 jours après la date butoir de réception des documents. La compagnie retenue aura 40 semaines pour construire le manège « si les conditions nécessaires à la concrétisation du projet sont réunies. »

Objectif

L'objectif budgétaire fixé par la SACS pour construire le manège est de 8 325 000 $, stipule l'avis aux soumissionnaires daté du 14 juillet, dont La Voix de l'Est a obtenu copie. Or, il a été question lors de la séance du conseil de Bromont, mardi, d'un projet dont l'évaluation est beaucoup plus élevée. « Nous avons obtenu une période emphytéotique de 50 ans, a indiqué lors de la récente séance du conseil le directeur général, Jean Langevin, au sujet du terrain appartenant à la Ville prévu pour ériger le manège. Ce qui nous permettra de jouir d'investissements de 15 millions de dollars. »

En fait, l'octroi du contrat de longue durée par Bromont à la SACS est une des conditions pour aller de l'avant dans le projet.

Rappelons que les élus ont majoritairement refusé d'autoriser la signature d'un tel contrat, mardi soir. La mairesse, Pauline Quinlan, a alors utilisé son veto pour repousser la décision à la séance régulière prévue le 5 octobre.

Questionné à propos de la différence entre « l'objectif budgétaire » et l'estimation du projet de manège de l'ordre de 15 millions, M. Bundock n'a pas voulu commenter. Idem pour l'avocate qui chapeaute le dossier pour la SACS, Me Marie-Claude Jarry.

Au moment de mettre sous presse, il n'a pas été possible d'obtenir de précisions par Mme Denommée à ce propos.

Outre l'obtention par la SACS d'un bail emphytéotique, l'organisme sans but lucratif doit recevoir une confirmation de l'aide financière gouvernementale par le biais du Fonds Chantiers Canada-Québec. Où en est le dossier ? « On n'a pas d'idée du délai [pour l'octroi du financement] », a indiqué M. Bundock. Et qu'en est-il du certificat d'autorisation requis par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques ? « On n'a rien fait encore, a poursuivi celui qui dirige la SACS. On était trop occupés à se préparer pour [les soumissions du manège]. »

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer