Naissances rares au zoo!

La naissance par césarienne de deux léopards de... (photo fournie par le Zoo de Granby)

Agrandir

La naissance par césarienne de deux léopards de l'Amour au Zoo de Granby marque une première nord-américaine.

photo fournie par le Zoo de Granby

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Première nord-américaine au Zoo de Granby: deux petits léopards de l'Amour y ont vu le jour par césarienne. L'intervention était planifiée et tout était calculé au quart de tour pour que la venue au monde des félins se déroule bien.

Après trois mises bas infructueuses en 2014 et en 2015, le grand jour est arrivé dimanche pour Megan, une femelle âgée de 11 ans. Au terme d'une gestation de 98 jours, elle a donné naissance à deux mâles pesant respectivement 540 et 600 grammes. Une surprise pour le personnel, qui croyait qu'elle en portait un seul...

La nouvelle est d'autant plus réjouissante que le léopard de l'Amour est une espèce menacée. Un recensement fait état de 200 animaux vivant en captivité et de près de 80 dans la nature.

«C'est une belle réussite», estiment la vétérinaire Marion Desmarchelier et le chef des soins animaliers, Karl Fournier, qui ont participé à la délicate et ô combien stressante intervention.

Des examens avaient démontré que la femelle, pensionnaire à Granby depuis 2013, éprouvait des difficultés à mettre bas normalement. L'équipe vétérinaire a alors résolu de tout mettre en oeuvre pour assurer la survie des rejetons en procédant par césarienne. Le personnel a consulté bon nombre de spécialistes et d'organismes voués à la survie de ces félins avant d'arrêter sa décision.

Ces chirurgies ne sont pas monnaie courante dans le milieu animalier. Et lorsqu'une telle intervention s'avère nécessaire, c'est la plupart du temps parce qu'une difficulté survient au moment de la mise bas, explique la vétérinaire.

Premières bouffées d'air

«Les gardiens ont observé un changement dimanche matin dans le comportement de la femelle. Dès l'apparition des premiers signes, tout s'est mis en branle», raconte Karl Fournier.

Une équipe composée d'une dizaine de spécialistes du zoo et d'un chirurgien de la faculté de médecine vétérinaire de Saint-Hyacinthe s'est déployée. Sous anesthésie, Megan a été transportée à l'hôpital vétérinaire du zoo pour y subir une intervention d'une trentaine de minutes. La fébrilité était palpable dans la salle de chirurgie et même parmi les employés, qui observaient la scène de l'autre côté de la vitrine.

«On avait un plan détaillé, mais il y a toujours des inconnues», explique la vétérinaire Marion Desmarchelier.

L'intervention a été couronnée de succès. Une fois que les bébés se sont pointé le bout du museau, le personnel n'a pas cessé une seconde de les réanimer jusqu'à ce qu'ils commencent à respirer par eux-mêmes. Après une heure de travail acharné, les petits léopards ont enfin pris leurs premières bouffées d'air. «On a travaillé très fort, souligne Mme Desmarchelier. Quand ils se sont mis à respirer, ç'a été un beau moment!»

Les employés, eux, étaient complètement exténués, ajoute-t-elle.

Les léopards de l'Amour, qu'on dit vigoureux, ont ensuite été imprégnés de l'odeur de leur mère. Ils ont été placés dans la cache de mise bas dans le bâtiment intérieur de l'Asie, où ils ont attendu d'être maternés, ce qui s'est produit le lendemain demain.

«La mère démontrait d'abord une indifférence, ce qui était un bon signe puisqu'elle n'avait aucune agressivité envers ses petits», indique Karl Fournier.

Depuis, Megan prend bien soin de ses petits en les toilettant et les allaitant. «Elle est toujours avec eux», ajoute M. Fournier, précisant que les deux premières semaines de vie sont les plus critiques.

Grâce à des caméras de surveillance installées dans leur cache, l'équipe peut suivre les moindres faits et gestes de la petite famille. Mais à l'heure actuelle, seul le gardien peut s'en approcher pour nourrir la mère, ce qui évite qu'elle devienne anxieuse.

Quant au géniteur, Dimitri, un pensionnaire du Zoo de Granby depuis 2007, il est ainsi devenu papa pour la première fois.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer