• La Voix de l'Est > 
  • Actualités 
  • > Projet de construction d'un aréna à Saint-Césaire : pas de financement de Rougemont et Saint-Paul 

Projet de construction d'un aréna à Saint-Césaire : pas de financement de Rougemont et Saint-Paul

L'avenir de l'infrastructure qui remplacerait l'aréna Guy-Nadeau (photo),... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'avenir de l'infrastructure qui remplacerait l'aréna Guy-Nadeau (photo), dont la mise à niveau pourrait coûter plusieurs millions de dollars, est toujours sur la glace.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Marie-Ève Martel</p>
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Saint-Césaire) Rougemont et Saint-Paul-d'Abbotsford ne financeront pas la construction d'un nouvel aréna à Saint-Césaire, préférant plutôt signer des ententes de services avec la municipalité. L'avenir de l'infrastructure qui remplacerait l'aréna Guy-Nadeau, dont la mise à niveau pourrait coûter plusieurs millions de dollars, est donc toujours sur la glace.

L'hiver dernier, Saint-Césaire, Ange-Gardien, Saint-Paul-d'Abbotsford et Rougemont ont financé, ensemble et au prorata de leur population, une étude sur la réalisation et l'exploitation d'une nouvelle infrastructure régionale. Une proposition d'entente intermunicipale, selon laquelle les quatre municipalités financeraient la construction et la gestion d'un nouvel aréna régional, en est ressortie. Un projet de 7,2 millions de dollars qui serait amorti sur 25 ans et dont la construction serait financée à 50 % par Québec.

Selon la proposition, Saint-Césaire assumerait 74 % des coûts liés aux immobilisations et à l'exploitation, soit 294 853 $ annuellement, pendant 10 ans. Les quotes-parts annuelles estimées pour Rougemont, Ange-Gardien et Saint-Paul-d'Abbotsford pour la même période seraient respectivement de 32 349 $, de 34 955 $ et de 36 293 $.

Choix «déchirant»

Saint-Césaire s'attendait à recevoir les réponses définitives de ses voisines au plus tard le 15 novembre prochain.

Par voie de résolution, la semaine dernière et mardi, Saint-Paul et Rougemont ont indiqué leur intention de décliner la proposition de leur voisine. «On a quand même exploré cette avenue-là, en sachant d'avance que ce serait compliqué. Mais Saint-Césaire nous demandait un engagement à long terme qui revenait à financer, sur plusieurs années, une infrastructure qui appartiendrait à une autre municipalité. Comme maire, j'étais mal à l'aise de demander à des citoyens qui n'ont pas les moyens de jouer au hockey de financer un aréna tous les ans, mais aussi de m'engager pour les conseils municipaux à venir», a indiqué le maire de Saint-Paul-d'Abbotsford, Jacques Viens.

«Ça a été déchirant, ajoute-t-il. On a eu de longues heures de discussions. On aurait tous voulu participer. Mais si on n'a pas les moyens de se payer tous les services qu'on veut, il faut parfois prendre des décisions qui font mal.»

La décroissance du nombre de joueurs de hockey, l'absence d'élèves abbotsfordiens dans les programmes de sports-études à l'école secondaire Paul-Germain-Ostiguy ainsi que le faible volume de population pour soutenir les coûts de l'aréna justifient entre autres la décision de se retirer du projet.

Ouverture

À Rougemont, il a été proposé et unanimement résolu de ne pas investir dans la construction d'un aréna, mais, comme à Saint-Paul-d'Abbotsford, il existe une certaine ouverture à négocier une entente de services assortie d'une contribution financière. «On est ouverts à s'asseoir et à discuter d'un partenariat à ce sujet-là, en temps et lieu», a fait savoir le maire Alain Brière au terme de la séance du conseil municipal de mardi soir.

De son côté, Ange-Gardien n'a pas encore statué sur la question. Selon nos informations, le sujet ne sera pas à l'ordre du jour de la prochaine séance ordinaire du conseil municipal, prévue lundi prochain. Ange-Gardien dispose par ailleurs d'une entente avec Farnham pour permettre à ses citoyens d'avoir accès à son aréna.

Saint-Césaire attend d'avoir obtenu toutes les réponses avant de se pencher sur l'avenir du projet, a indiqué le directeur général Bertrand Déry.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer