• La Voix de l'Est > 
  • Actualités 
  • > 1,8 fois par semaine : la Montérégie est la région où on boit le plus souvent de l'alcool 

1,8 fois par semaine : la Montérégie est la région où on boit le plus souvent de l'alcool

Dans une proportion de 87 %, les Montérégiens sondés,... (photo archives Le Quotidien)

Agrandir

Dans une proportion de 87 %, les Montérégiens sondés, répartis presque à parts égales entre hommes et femmes, ont affirmé avoir consommé de l'alcool au cours de la dernière année.

photo archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Granby) Alors que Québec envisage d'accroître l'accessibilité aux produits alcoolisés en rompant le monopole de la SAQ, un récent sondage CROP révèle que la Montérégie est la région où l'on consomme le plus fréquemment de l'alcool à travers la province. De quoi faire sourciller le directeur général d'Éduc'alcool, Hubert Sacy.

Celui qui est à la tête de l'organisme d'éducation ne décolère pas. Selon lui, le fait de mettre en application les recommandations du rapport Robillard à propos de la Société des alcools du Québec (SAQ) constitue «une catastrophe annoncée». «Lorsqu'on a vu le rapport, on est tombé des nues. Il n'y a aucun souci de la santé publique là-dedans. C'est une approche purement idéologique. L'alcool est un produit qui doit être contrôlé, c'est fondamental. On ne peut pas laisser aller des gens qui jouent les "Rambo" et qui veulent tout casser sur leur passage sans penser aux conséquences!», a-t-il lancé en entrevue, faisant le parallèle avec «les années de travail acharné pour sensibiliser la population» à l'importance de consommer l'alcool avec modération.

D'ailleurs, les chiffres émanant du sondage téléphonique réalisé pour le compte d'Éduc'alcool sont éloquents à plusieurs égards, a souligné M. Sacy. L'enquête, qui avait pour objectif de «mesurer les attitudes et opinions des Québécois en ce qui a trait à la consommation d'alcool», s'est échelonnée du 14 octobre au 1er novembre 2014 auprès de plus de 2400 répondants à travers le Québec. Ceux-ci avaient en moyenne 47,4 ans et 45 % d'entre eux travaillaient à temps plein, tandis que 28 % étaient retraités.

Dans une proportion de 87 %, les Montérégiens sondés, répartis presque à parts égales entre hommes et femmes, ont affirmé avoir consommé de l'alcool au cours de la dernière année. Le vin se hisse en tête de liste de leurs boissons de prédilection: 33 % ont indiqué en avoir pris une fois par semaine ou davantage. La bière et les spiritueux suivent respectivement avec 30 % et 10 % à ce chapitre. Or, la Montérégie est la région où l'on boit le plus souvent de l'alcool (1,8 fois par semaine).

Outre cette probante statistique, M. Sacy trouve «problématique» le fait que près du quart des répondants d'ici (24 %) ont dépassé les cinq verres par jour à au moins trois reprises au cours des 12 derniers mois. «C'est un chiffre agaçant, a-t-il concédé. S'il y a un conseil à donner aux gens en Montérégie, c'est de ne pas nécessairement réduire leur consommation, mais plutôt de l'étaler dans le temps. Dans deux ans, quand on va reconduire le sondage, j'espère que cette statistique sera en baisse dans la région.»

Atteindre la cible

Depuis quelques années, Éduc'alcool intensifie ses campagnes de sensibilisation au sujet des répercussions de la conduite avec les facultés affaiblies. Une des trente questions du sondage de CROP était la suivante: «Selon vous, quelle est la probabilité qu'un conducteur qui a consommé au-delà de la limite d'alcool permise par la loi se fasse intercepter au Québec pour alcool au volant?»

Plus de la moitié (54 %) des gens de la région estiment qu'il est «peu probable» que cela survienne. Est-ce un indicateur que le message ne passe pas?

«Les Québécois sont devenus les champions de la modération au Canada. Ce n'est pas sans raison, car il y a eu davantage d'efforts pour promouvoir les niveaux de consommation d'alcool à faible risque, a soutenu M. Sacy. Est-ce qu'on peut faire mieux? Certainement. Et il n'est pas question de baisser les bras.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer