Ça roule à Bromont

Plusieurs planchistes professionnels, dont Jean-Sébastien Lapierre (à gauche)... (photo Alain Dion)

Agrandir

Plusieurs planchistes professionnels, dont Jean-Sébastien Lapierre (à gauche) ont offert des démonstrations.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Bromont) Les adeptes de planche à roulettes étaient présents en grand nombre pour l'inauguration du tout nouveau skatepark local, samedi matin, sur le site du Centre national de cyclisme de Bromont.

Puisque les règlements municipaux interdisent la pratique du skateboard sur la voie publique à Bromont, les jeunes de la municipalité disposent désormais d'un endroit où exercer leur passe-temps gratuitement.

Selon la mairesse, Pauline Quinlan, le projet répond à un besoin véritable. «Ça faisait partie des demandes de notre conseil jeunesse», signale-t-elle.

La Ville de Bromont disposait autrefois d'un skatepark bâti en bois dans le secteur Adamsville, mais il a dû être retiré en 2007 en raison de la faiblesse de ses matériaux. Cette fois, la nouvelle surface est constituée de béton à 100%.

Les planchistes y trouveront une variété de modules inspirés de milieux urbains, y compris des rampes et des bancs.

L'événement de samedi représentait un véritable aboutissement pour la coordonnatrice des parcs et des sentiers de la Ville de Bromont, Annie Cabana. «Ça a été un travail de longue haleine. On a travaillé en collaboration avec les jeunes et les différents partenaires. On est très contents d'offrir un lieu de rassemblement qui est gratuit», raconte la principale responsable du projet de skatepark.

Celui-ci a véritablement pris son envol après le dépôt d'une pétition de près de 350 signatures à l'été 2013.

Partenariats

Afin de concevoir les installations, TRD Skateparks, une entreprise de la région de Québec, disposait d'une enveloppe de 111 500$. Le Pacte rural de la MRC de Brome-Missisquoi a offert une contribution de 21 500$, tandis que la Ville de Bromont a dégagé 90 000$. La municipalité a également consenti 2000$ afin de permettre la réalisation d'une murale de graffitis, samedi matin.

La surveillance du skatepark sera assurée par le Centre national de cyclisme de Bromont (CNCB), qui recevra chaque année une subvention municipale de 3000$.

des pros au rendez-vous

Dans le cadre de l'inauguration de samedi, les jeunes intéressés pouvaient s'inscrire à des cours d'initiation à la planche à roulettes. Des dizaines d'adeptes s'exerçaient d'ailleurs sur les modules lors du passage de La Voix de l'Est.

Peut-être atteindront-ils un jour le niveau des planchistes professionnels venus offrir des démonstrations tout au long de l'après-midi. Jean-Sébastien (alias «JS») Lapierre, un athlète originaire de Notre-Dame-de-Stanbridge, était du lot.

«J'aurais été extrêmement chanceux d'avoir un parc comme celui-là quand j'étais jeune. [...] Ça aurait probablement aidé ma progression en fait», estime l'homme de 23 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer