• La Voix de l'Est > 
  • Actualités 
  • > Coup dur pour 70employés : la production de Transformateur Bemag à Farnham sera transférée au... 

Coup dur pour 70employés : la production de Transformateur Bemag à Farnham sera transférée au Mexique

«On a l'intention de garder la bâtisse comme... (photo archives la voix de l'est)

Agrandir

«On a l'intention de garder la bâtisse comme centre de distribution», indique James Wilkins, vice-président des finances de l'usine de Granby Transformateurs Pioneer.

photo archives la voix de l'est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Farnham) La journée de jeudi s'est terminée sur une bien triste note pour des dizaines d'employés de Tranformateur Bemag, une entreprise de l'américaine Pioneer Power Solutions, à Farham, alors qu'on leur a annoncé que les activités de production de transformateurs à sec allaient être transférées graduellement au Mexique d'ici juin 2016.

Le transfert doit toucher «70 emplois de façon permanente» à l'emplacement de Farnham, a indiqué l'entreprise par voie de communiqué. Aucun changement n'est prévu en ce qui a trait au personnel de vente et d'ingénierie de l'usine, qui représenterait environ cinq personnes.

La société spécialisée dans la fabrication, la vente et le service de transmission et de distribution d'électricité a fait savoir qu'elle consolidera toutes ses activités de production de transformateurs à sec dans un nouvel emplacement «plus grand et plus moderne» situé à Reynosa au Mexique.

Les installations actuelles de Pioneer à Reynosa seraient remplacées d'ici le deuxième trimestre de 2016.

La nouvelle n'a pas été facile à encaisser pour les employés (voir autre texte). James Wilkins, vice-président finances chez Transformateurs Pioneer, une usine située à Granby spécialisée dans la fabrication de transformateurs à huile, était aussi sous le choc.

«On a l'intention de garder la bâtisse comme centre de distribution, indique-t-il en entrevue. Il va y avoir des personnes là-dedans. Je ne veux pas trop avancer de chiffres (sur le nombre de pertes d'emplois), mais définitivement, il n'y aura plus de production comme telle. Il y a à peu près une cinquantaine d'employés de production et du monde dans les bureaux. Ça va être environ 65 emplois (perdus).»

Pas d'espoir de rentabilité

Chose certaine, d'ici juin 2016, il n'y aura plus de machinerie en activité dans l'établissement de Farnham, qui a fait l'objet d'un agrandissement de 15 000 pieds carrés il y a quelques années.

«Naturellement, c'est un coup dur, même pour nous autres qui ne perdons pas notre emploi, confie M. Wilkins. La compagnie avait été achetée en 2011 et on avait agrandi l'usine en 2013 parce qu'on voulait faire des plus gros transfos à sec.» De nouveaux équipements avaient aussi été achetés. Malheureusement, le marché ne s'est pas développé, dit-il. «À moyen terme, on n'avait pas assez de commandes pour réellement rentabiliser l'usine et on voyait pas d'espoir de rentabiliser l'opération.»

Selon le vice-président finances, l'installation de Farnham a perdu 3 millions de dollars en opération au cours des 18 derniers mois. Comme l'usine du Mexique était trop petite et qu'elle allait être déménagée dans de nouveaux locaux, l'entreprise y a vu l'occasion d'y produire tous les transformateurs à sec.

En ce qui a trait à l'usine de Granby, il assure que les profits sont au rendez-vous, les transformateurs à l'huile étant plus populaires.

La production de transformateurs à sec sera entièrement rapatriée au Mexique d'ici juin 2016, provoquera la perte de dizaines d'emplois chez Transformateurs Bemag, à Farnham. - PHOTO Janick Marois

Tous les détails dans notre édition de samedi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer