Victime d'un délit de fuite l'an dernier : un ex-Granbyen complète un Ironman

Les conséquences de la collision auraient pu être... (photo archives la voix de l'Est)

Agrandir

Les conséquences de la collision auraient pu être encore plus dramatiques pour l'ex-Granbyen.

photo archives la voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Pierre Beauregard est un sportif aguerri. Victime d'un délit de fuite lors d'une randonnée à vélo à l'été 2014, il a complété récemment en 15 heures et quatre minutes son sixième - et son plus symbolique - Ironman.

«C'est mon plus lent, mais c'est celui que j'ai eu le plus de plaisir à faire, affirme avec fierté le Granbyen d'origine. Mon plan était de le faire en 15 heures et je l'ai fait!»

Lorsqu'il a pris place le 26 juillet sur la ligne de départ de Lake Placid pour l'événement qui combine natation, vélo et marathon, le défi qu'il s'apprêtait à relever n'avait rien à voir avec ceux qu'il avait réalisés dans le passé. «Ça complétait mon année post-accident», résume M. Beauregard, qui travaille à Kuujjuaq pendant la saison estivale.

L'homme de 44 ans a été happé par un véhicule alors qu'il roulait à vélo en compagnie de son filleul âgé de sept ans dans le 9e rang à Granby, le soir du 19 août 2014. Il a alors été projeté sur plusieurs mètres et a atterri sur le terrain gazonné d'une résidence privée. Son casque s'est brisé lors de l'impact. Son neveu s'en est tiré indemne. Le chauffard ne s'est pas arrêté.

Séquelles

Les conséquences de l'accident ont été nombreuses pour Pierre Beauregard. En plus des ecchymoses et des courbatures, son dos a été hypothéqué. «J'ai eu une vertèbre écrasée, la L1, mais ils ne l'ont pas vue tout de suite. Je vais rester avec certaines faiblesses au niveau du bas de mon dos qui a encaissé le coup», raconte-t-il.

Malgré ses blessures, l'entraîneur et sauveteur en natation n'a pas tiré un trait sur ses activités sportives. Loin de là. Il a repris le vélo, la natation et la course à pied. Adepte des défis longue durée, il avait complété trois semaines avant l'accident son cinquième Ironman et était déjà inscrit pour celui de cette année.

«Ça ne m'a pas arrêté, mais ça m'a ralenti», dit-il.

Dans les semaines qui ont suivi, l'athlète pensait bien devoir mettre une croix définitive sur un autre Ironman. Exploit qu'il a pourtant accompli presque un an jour pour jour après l'accident. «J'étais moins entraîné à cause de mon accident, j'avais une faiblesse à ce niveau-là, mais tout a fonctionné. J'étais bien heureux. J'étais bien», laisse-t-il tomber.

Pierre Beauregard a dû réduire sa cadence dans le volet marathon du défi. Il a troqué la course pour la marche en parcourant en moyenne sept kilomètres à l'heure.

Chauffard au banc des accusés

Le Granbyen est conscient que les conséquences de la collision auraient pu être encore plus dramatiques. «J'ai eu un accident et je m'en suis sorti. Je suis juste heureux d'être là», dit-il, ajoutant du même souffle qu'il essaie de «vivre à fond».

Le conducteur soupçonné d'être l'auteur du délit de fuite, Charles Fortin, 74 ans, s'était livré aux policiers moins de 48 heures après les événements. Des accusations de délit de fuite causant des lésions corporelles ont été déposées contre lui l'hiver dernier. Son dossier doit revenir en cour dans quelques jours.

Quels sentiments éprouvent-ils envers ce dernier?

«Je ne sais pas comment je me sens, dit M. Beauregard. Je suis content que la justice soit dans le dossier parce qu'il a quitté les lieux. Mais j'hésite entre laisser faire et lui en vouloir.» Chose certaine, il a l'intention de suivre les procédures judiciaires.

Un an après avoir été victime d'un délit de fuite, Pierre Beauregard vient de compléter le Ironman de Lake Placid, aux États-Unis. Une épreuve qu'il a accomplie en 15 heures et quatre minutes. - Photo FinisherPix.com

Tous les détails dans notre édition de samedi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer