Une image revampée pour les 35 ans du CINLB

Question de célébrer ses 35 ans d'existence, le... (photo Alain Dion)

Agrandir

Question de célébrer ses 35 ans d'existence, le Centre d'interprétation de la nature du lac Boivin s'est doté d'un nouveau logo qui a été officiellement dévoilé samedi par le président de l'organisme, Jean-Marie Lemoy.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Question de célébrer ses 35 ans d'existence, le Centre d'interprétation de la nature du lac Boivin (CINLB) s'est doté d'une nouvelle signature visuelle dévoilée en grande pompe, samedi, lors d'un point de presse tenu dans son pavillon principal.

Ce nouveau logo s'inspire de certains éléments de la faune et de la flore des lieux, dont le canard branchu qui a été mis de l'avant-plan, car il deviendra maintenant l'emblème de l'organisme.

Sur son dos se fond un monarque, qui est l'un des autres ambassadeurs du centre. En arrière-plan, on reconnaît les habitats forestiers et marécageux ainsi que le lac Boivin, que les visiteurs peuvent contempler à partir des quatre sentiers du CINLB.

Conservation

«L'ancien logo datait de 35 ans. On a voulu moderniser l'image et l'adapter à la nouvelle réalité de l'organisme. Et comme on a la chance d'accueillir l'un des plus beaux canards au monde, on trouvait ça important de l'intégrer», a noté le directeur général du CINLB, Mario Fortin.

Le président de l'organisme, Jean-Marie Lemoy, a pour sa part précisé que le nouveau logo représentait mieux les efforts de conservation effectués par l'organisme.

Reconnu comme une halte migratoire indispensable, le territoire du CINLB a été désigné comme zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO), a-t-il rappelé. De plus, le CINLB a obtenu l'accréditation FSC (Forest Stewardship council) qui confirme sa gestion respectueuse de la forêt.

M. Lemoy a souligné que quatre affiches inspirées par la gamme de couleurs du plumage du canard branchu circuleront avec le logo afin de rappeler au public que le site est ouvert durant les quatre saisons.

L'intégration de la nouvelle image du CINLB se fera progressivement au cours des prochaines semaines. L'ébauche de la nouvelle identité du site avait été confiée à la conceptrice graphiste granbyenne Marie-André Bricault, qui a relevé la tâche avec brio, selon M. Fortin.

Le CINLB a d'ailleurs profité de l'annonce pour remettre le titre de bénévole de l'année - une nouvelle tradition - à René Marois, qui a mené plusieurs corvées afin de tenter d'éliminer le nerprun bourdaine, un arbuste exotique envahissant, au cours de la dernière année.

À noter que le prochain événement de l'organisme sera le festival du monarque, qui aura lieu les 12 et 13 septembre prochain. Comme lors des dernières éditions, l'accès sera gratuit pour assister à l'envolée de papillons et aux diverses activités offertes. L'entomologiste et fondateur de l'Insectarium de Montréal, Georges Brossard, qui agira comme porte-parole, sera aussi sur place.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer