FICG : Écolo-Vélo reçoit un P'tit Bonheur

Le groupe rock n' roll francophone Zen Bamboo,... (photo Janick Marois)

Agrandir

Le groupe rock n' roll francophone Zen Bamboo, un des demi-finalistes au Festival international de la chanson de Granby 2015, a offert lundi après-midi une performance d'une trentaine de minutes à la quinzaine d'employés de la Fondation Gérard-Bossé.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Antoine Lacroix
La Voix de l'Est

(Granby) La Tournée Les P'tits Bonheurs du Festival international de la chanson de Granby a fait un court - mais fort apprécié - arrêt dans les locaux d'Écolo-Vélo de la Fondation Gérard-Bossé, lundi après-midi.

Dans un univers de néons tressautants, de béton et de bicyclettes, le groupe rock n' roll francophone Zen Bamboo, un des demi-finalistes au Festival international de la chanson de Granby 2015, a offert une performance d'une trentaine de minutes à la quinzaine d'employés de la Fondation Gérard-Bossé, qui sont des jeunes âgés de 18 à 35 ans qui rencontrent des difficultés à intégrer le marché du travail.

«C'est vraiment pour leur offrir un moment de répit, de bonheur, explique Pierre Gravel, le directeur général adjoint de l'organisme. Ces gens-là travaillent tellement fort et sont tellement impliqués qu'ils méritent cette petite pause.»

Depuis quelques années déjà, le FICG invite les demi-finalistes à donner de petits concerts privés à diverses clientèles moins choyées grâce à sa série Les P'tits Bonheurs.

Lundi, le groupe composé de Simon Larose (chanteur/guitariste), Léo LeBlanc (guitariste/chanteur), Charles-Antoine Olivier (batteur) et Xavier Touikan (bassiste), a joué quelques-unes des chansons que le public pourra entendre le 22 août prochain au Palace. On a aussi pu entendre Le Pyromane de Karkwa ainsi que Wish you were here de Pink Floyd, improvisée avec brio à la suite d'une demande spéciale du public.

«C'est vraiment le fun d'être ici», a confié le chanteur Simon Larose.

Le quatuor originaire de Saint-Lambert a semblé très bien apprécier son expérience. Notez qu'une belle énergie se dégage de lui et que les gars sont très talentueux. Ils seront assurément à surveiller lors du Festival de la chanson.

Mentionnons qu'Écolo-Vélo et le Festival international de la chanson de Granby travaillent en collaboration depuis cinq ans. Cette année, ce sont une vingtaine de bicyclettes qui seront prêtées aux concurrents.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer