• La Voix de l'Est > 
  • Actualités 
  • > Similitudes entre deux toiles d'artistes de la région : situation de plagiat ou simple hasard? 

Similitudes entre deux toiles d'artistes de la région : situation de plagiat ou simple hasard?

La toile de Jessica-Sophie Lessard qui a suscité la controverse et...

Agrandir

La toile de Jessica-Sophie Lessard qui a suscité la controverse et une des oeuvres de Céline Brodeur.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Marie-Ève Martel</p>
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) Prise de bec entre deux artistes-peintres de la région sur les médias sociaux. La première accuse la seconde de l'avoir plagiée, et cette dernière estime que ces allégations ne volent pas bien haut.

Vers 10h hier matin, l'artiste de Rougemont Jessica-Sophie Lessard a partagé sur Facebook une photo d'une toile représentant une tête d'autruche et peinte en début d'année.

Plusieurs Internautes ont tôt fait de remarquer des similitudes entre les toiles de Mme Lessard et de la Granbyenne Céline Brodeur, bien connue pour ses représentations de l'oiseau.

Une connaissance a porté le tout à l'attention de Mme Brodeur quelques minutes plus tard. «Je me suis sentie volée et violée dans mes droits d'auteur», a-t-elle expliqué en entrevue avec La Voix de l'Est.

«Il y a beaucoup de ressemblances. Il n'y a que le fond et le cou qui sont différents, analyse-t-elle. Elle a fait un beau fond en couleurs, mais c'est le principe. Le plagiat, ce n'est pas seulement de copier une oeuvre en entier.»

Mais c'est surtout la description qui accompagne l'illustration, dans laquelle Mme Lessard indique que Julia l'autruche est «disponible pour adoption», qui l'a fait sortir de ses gonds.

«J'ai déjà publié sur ma page le même message, allègue-t-elle. C'est vrai que n'importe qui peut peindre des autruches, mais le concept d'adoption, c'est ma marque de commerce! J'ai travaillé fort et très longtemps pour en arriver à ce concept-là.»

«Je suis fâchée. Je suis aussi déçue qu'elle-même, en tant qu'artiste, elle n'ait pas la conscience de respecter une autre artiste dans son art, soupire Mme Brodeur. Je pourrais avoir des recours, mais je ne sais pas si ça me tente d'embarquer là-dedans.»

Raz-de-marée

Furieuse, Mme Brodeur a alors publié l'oeuvre de Mme Lessard sur sa page Facebook en demandant à ses abonnés s'ils estimaient qu'il s'agissait de plagiat.

La réponse ne s'est pas faite attendre. En moins d'une heure, un raz-de-marée de commentaires a déferlé sur Facebook, bon nombre étant des messages d'appuis à la peintre granbyenne ou des reproches à l'endroit de Mme Lessard.

Cette dernière s'est d'ailleurs défendue sur le réseau social et a intimé Mme Brodeur, dans un message privé, de cesser ce qu'elle considère être une campagne de dénigrement. «C'est plate que ça se soit passé publiquement alors qu'elle aurait pu me contacter en privé avant, laisse-t-elle tomber. C'est mon nom, et des accusations [aussi graves] peuvent me nuire.»

Sauter aux conclusions

L'artiste rougemontoise se défend d'avoir plagié, elle qui peint plusieurs animaux en plus de donner dans l'abstrait. «C'est une toile que j'ai fait juste après les Fêtes. Le cou et le style ne se ressemblent pas du tout; on a simplement le même sujet» affirme-t-elle.

Selon elle, c'est se mettre la tête dans le sable que de croire qu'aucun autre artiste-peintre ne puisse choisir le même thème. «Je comprends qu'elle est reconnue pour ses toiles d'autruche, mais de se spécialiser dans quelque chose ne lui donne pas le monopole», fait-elle valoir ensuite.

Elle affirme avoir vu plusieurs artistes utiliser la formulation que Mme Brodeur considère comme sa marque de commerce. «Pour nous, les artistes, nos toiles sont comme nos bébés, alors c'est vrai que c'est comme une adoption. [...] Je suis tombée sur le mauvais mot par hasard», indique-t-elle.

Mme Lessard déplore également que les Internautes ayant pris parti dans cette dispute aient rapidement sauté aux conclusions. «Quand survient une situation comme ça, les gens devraient aller voir plus loin, à la source. Ils auraient vu que je peins plein de choses.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer