Granby en fête : les ados au coeur des célébrations

On voit ici quelques membres du comité organisateur... (photo Alain Dion)

Agrandir

On voit ici quelques membres du comité organisateur de Granby en fête: Caroline St-Arnault (avant), Louise Deschesnes, Myriam Urquizo-Grégoire de même que Mathieu St-François et Valérie Brodeur de Vie culturelle et communautaire de Granby.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Granby) Pour une sixième année, le parc Daniel-Johnson vibrera au rythme de Granby en fête. Misant sur un budget similaire à celui de la dernière mouture ainsi que sur sa récente association avec le Festival international de la chanson, le comité organisateur a dévoilé, hier, la programmation bonifiée de l'événement qui aura lieu le samedi 29 août. La «zone ados», une nouveauté, a été spécialement concoctée pour attirer les jeunes de 12 à 17 ans.

Encore cette année, les Granbyens qui prendront part à la fête familiale, de la ribambelle d'enfants sans oublier les parents puis les adolescents, auront droit à une foule d'activités. D'ailleurs, les organisateurs font le pari que la clientèle de 12 à 17 ans viendra en grand nombre.

«On a décidé de faire une place spéciale à une "gang" qu'on avait de la misère à faire sortir jusqu'ici, a mentionné en point de presse le coordonnateur de l'événement, Mathieu St-François, de Vie culturelle et communautaire de Granby. On parle d'un 4 à 7 "zone ados". C'est déconseillé aux enfants et interdit aux parents.»

Pour l'occasion, une section sera aménagée près de l'oeuvre Phare du sculpteur granbyen Charles Daudelin. Maquillage, «bar à ongles» et ateliers de coiffure sont dans les cartons.

«Les gars ne seront pas en reste. On leur propose des tattoos au airbrush», poursuit Mathieu St-François. Un bar à fruits et à bonbons est aussi au menu. «On milite pour les saines habitudes de vie, mais il faut aussi avoir du fun. On est très curieux de voir ce qui va sortir le plus», lance le coordonnateur de l'événement.

Un photomaton sera également animé par la photographe Catherine Trudeau. Des ateliers de basketball, de football et de trampoline (Adrénalium) ne sont que quelques-unes des autres options qui seront offertes. Question de conférer à l'endroit une ambiance musicale branchée, un DJ sera à l'oeuvre. De plus, Alex Nevsky, qui foulera la scène en soirée, viendra rencontrer les jeunes dès 16 h.

Maillage

«Un moment historique». C'est ce qu'a lancé d'entrée de jeu lors de son allocution le grand manitou du Festival international de la chanson (FICG), Pierre Fortier, pour décrire le maillage des deux événements.

Ainsi, après avoir eu droit à une pléthore d'activités comme un tournoi de volley-ball, des prestations de magie, une exposition d'épinglettes, une kermesse familiale ainsi que la traditionnelle épluchette de maïs (gratuite), pour ne nommer que celles-là, le spectacle musical de clôture, chapeauté par le FICG, prendra son envol dès 19 h 30.

Le groupe Swing ouvrira le bal, suivi d'Alex Nevsky à 21 h. D'ailleurs, le spectacle pyrotechnique valsera au gré de la version instrumentale d'une pièce de l'artiste granbyen.

«Grâce à notre association avec le Festival de la chanson, on est en mesure d'offrir un show relevé, tout en gardant notre budget (avoisinant 100 000$) pour des nouveautés, comme la zone ados, a indiqué Mathieu St-François. Je suis convaincu que tous les visiteurs trouveront leur compte avec la programmation que nous leur offrons.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer