Investiture du NPD dans Shefford : une candidature sème la discorde

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Alors que l'investiture du Nouveau Parti démocratique se tiendra le 12 août dans Shefford, une seconde candidature pourrait être annoncée «à la dernière minute» en opposition à Claire Mailhot.

Mardi après-midi, l'Association NPD Shefford lançait, via sa page Facebook, un appel à ses membres en vue de la cérémonie à venir au Centre culturel France-Arbour. À l'heure actuelle, seule la candidature de Claire Mailhot, conseillère au développement à la CRÉ Montérégie Est, a été officialisée par le parti.

«Votre présence est essentielle, même s'il n'y a qu'une candidate. Nous devons mettre nos efforts en commun pour gagner cette bataille décisive», peut-on lire sur le populaire réseau social.

Les recherches effectuées par La Voix de l'Est hier ont toutefois permis d'apprendre qu'une seconde candidature a récemment été refusée par les instances du NPD au Québec. La décision a rapidement entraîné un mouvement de contestation. «Certains membres contestent parce qu'ils auraient préféré pouvoir choisir entre plusieurs personnes», a reconnu la présidente de l'Association NPD Shefford, Élizabeth Longpré.

L'identité du candidat - ou de la candidate - repoussé n'a pas été divulguée. Les cadres du parti doivent rendre une décision finale au cours des prochains jours. Si une seconde candidature devait être accordée, elle serait annoncée via la page Facebook de l'Association NPD Shefford.

prête à toute éventualité

Bien qu'elle soit directement concernée par cette histoire, Claire Mailhot avait peu à dire, hier. «Pour l'instant, je suis la seule candidate. Mais le processus n'est pas encore complété. C'est la version officielle et c'est ce qu'on répète à tout le monde», a mentionné Mme Mailhot, qui a également oeuvré pour le compte du Centre local de développement de la Haute-Yamaska.

La Bromontoise croit pouvoir faire face à toute éventualité. «Que ce soit un ou l'autre (avec ou sans opposition, NDLR), je serai prête pour l'assemblée d'investiture.» En entrevue avec La Voix de l'Est à la mi-juin, la dame de 56 ans disait bénéficier «d'une belle unanimité» autour d'elle.

Rappelons que la plus longue campagne fédérale depuis 1872 a été lancée par le premier ministre Harper dimanche dernier. Parmi les principaux partis engagés, seul le NPD n'a toujours pas désigné son candidat à la succession du député sortant Réjean Genest. Le néo-démocrate se retirera de la vie politique au terme de son premier mandat.

Jocelyn Beaudoin (Bloc québécois), Pierre Breton (Parti libéral) et Sylvie Fontaine (Parti conservateur) ont été nommés par acclamation au sein de leurs formations respectives.

Si opposition il y a au NPD, il s'agirait donc de la seule véritable course à l'investiture dans la circonscription de Shefford en vue des prochains suffrages.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer