Une nouvelle page pour Le Grimoire

Les proprios de la microbrasserie Le Grimoire, Sébastien... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

Les proprios de la microbrasserie Le Grimoire, Sébastien et Steve Dancause de même que Mario Lapointe, ont fait l'acquisition d'une embouteilleuse qui leur permettra de produire jusqu'à 18 000 bouteilles à l'heure dans leurs nouvelles installations.

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le rythme va s'accélérer pour les propriétaires de la microbrasserie Le Grimoire, à Granby. Ils ont fait l'acquisition d'un immeuble qui leur permettra de produire leurs bières sur une base industrielle, d'offrir des cours de brassage, de vendre des accessoires aux brasseurs amateurs, en plus d'opérer un salon de dégustation.

Le trio de propriétaires, composé des frères Steve et Sébastien Dancause ainsi que de Mario Lapointe, s'est récemment porté acquéreur des anciennes installations des Remorques La Chevauchée, au 1546, rue Principale à Granby.

«Ce n'est pas un déménagement (NDLR: les activités de la microbrasserie au centre-ville demeurent inchangées). Et ça ne sera pas un bar, ni un resto», a tenu à préciser hier à La Voix de l'Est Mario Lapointe, rencontré sur place avec ses associés.

Les proprios du Grimoire ont officiellement les clés de l'endroit depuis trois semaines, mais le projet, qui entraîne un investissement de «quelques millions de dollars», selon Sébastien Dancause, est néanmoins en gestation depuis plusieurs mois. Un changement de zonage a entre autres été nécessaire pour permettre ce type d'activités à cette adresse.

L'aménagement des lieux et l'installation des équipements devraient débuter à la mi-septembre. Si tout se déroule comme prévu, l'endroit, baptisé la «Fabrique de bière», devrait officiellement ouvrir ses portes le 1er décembre, selon les copropriétaires.

Répondre à la demande

Sébastien Dancause affirme qu'une acquisition de ce type était nécessaire pour augmenter leur production de bières. Les installations de brassage actuelles, situées au rez-de-chaussée et au sous-sol du bar Le Grimoire, au centre-ville de Granby, ne sont plus suffisantes pour répondre à la demande du marché québécois, soutient-il.

Les bières du Grimoire - et en particulier la très prisée Vie de château - sont notamment disponibles dans la majorité des grandes bannières de l'alimentation, souligne Steve Dancause.

Et le trio flirte de plus en plus avec l'exportation. Ses produits sont déjà offerts en Bretagne depuis plus de deux ans et ils seront présents cette année dans les marchés de Noël à Paris. Les États-Unis, l'Ouest canadien et la Belgique sont également dans la mire des entrepreneurs.

D'où leur intérêt à produire leurs bières de façon industrielle. À la Fabrique de bière, les proprios du Grimoire visent à multiplier par sept leur production. Ils ont fait l'acquisition d'une embouteilleuse (usagée) qui leur permettra de produire jusqu'à 18 000 bouteilles à l'heure, alors que celle qu'ils opèrent actuellement a un rythme de 400 bouteilles à l'heure.

Selon Steve Dancause, ils brassent, pour l'heure, 7000 litres de bière par semaine et prévoient éventuellement augmenter leur production jusqu'à 49 000 litres par semaine.

Formation

Mario Lapointe souligne que de petits brassins et de nouvelles recettes continueront à être produits dans les installations du Grimoire au centre-ville.

Question d'aller encore un peu plus loin dans le créneau des microbrasseries, un salon de dégustation, des cours de brassage, de même que de la vente d'accessoires (et d'ingrédients) pour brasseurs seront en outre offerts à la Fabrique de bière.

Le Grimoire compte actuellement 25 employés. Ce nombre devrait grimper à 35 au cours des prochains mois, selon Steve Dancause.

Outre la microbrasserie Le Grimoire, le trio est propriétaire du bar laitier La lichette, du restaurant Les trois péchés et des immeubles dans lesquels logent ces commerces à Granby. Les deux frères Dancause affirment également être copropriétaires depuis deux ans d'une pourvoirie «dans le Nord» avec un de leurs amis.

Une partie du vaste terrain qui entoure la propriété acquise par Le Grimoire, aux limites de la ville de Granby, pour y établir sa fabrique de bières est zonée résidentiel. S'il n'en tient qu'aux propriétaires, un développement résidentiel y verra le jour. «On se garde ça comme projet futur...», glisse Sébastien Dancause.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer