En quête de rafraîchissement

Tous les enfants sur place, dont le jeune... (photo Alain Dion)

Agrandir

Tous les enfants sur place, dont le jeune Eli, s'en sont donnés à coeur joie, courant, tournoyant, riant à qui mieux mieux.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Antoine Lacroix
La Voix de l'Est

(Granby) Alors que le mercure culmine et stagne dans le haut du thermomètre, la population doit redoubler d'ardeur pour rester au frais.

Mais à quelles astuces a-t-on recours pour éviter de se retrouver en sueur, tout en profitant de la période estivale? Par un radieux 30° Celsius - 36° avec l'humidex... -, La Voix de l'Est a fait une petite tournée de Granby pour le découvrir.

Première halte: la crèmerie du coin, qui reste toujours une option populaire. Il est évident que la hausse du mercure est directionnellement proportionnelle à celle de l'achalandage selon Annie, une employée de la Cantine Chez Ben La Bédaine. «Ce qu'on remarque, c'est lorsqu'il fait chaud, les gens viennent jusqu'à tard le soir. Jusqu'à minuit, même. On n'a pas beaucoup de temps pour souffler et beaucoup de gens viennent se rafraîchir», explique-t-elle.

Sur place, Loric, 5 ans, et Éli, 3 ans, dégustent leur crème glacée avec appétit, bien contents d'être à l'intérieur à l'air conditionné, à l'abri de la fournaise extérieure.

Leur père, Jonathan Roy, croit toutefois qu'il ne faut pas s'empêcher de vivre. «Nous restons actifs en faisant du vélo par exemple. On fait attention pour rester hydratés, mais mieux vaut profiter du beau temps pendant qu'on l'a», s'exclame-t-il.

Deuxième arrêt: la piscine publique Horner. Noire de monde. Les enfants s'amusent et les parents les surveillent d'un oeil attentif, en profitant tout de même d'un bon bain de soleil. Vraiment, une journée idéale pour être sur le bord d'une piscine.

«Lorsqu'on a 150 personnes, il faut fermer les portes, on a atteint la limite. C'est ce qui est arrivé hier», indique la responsable de la piscine et sauveteuse, Jessica Bédard, en précisant qu'on est justement sur le point de limiter les entrées. Il est 14 h.

Profitant de l'eau, Jennifer Bouchard et Thierry Daigle, de Granby, sont bien contents que la chaleur soit enfin arrivée. «Il était temps qu'il fasse chaud et beau, ce n'était pas le meilleur été à date», croit Thierry. Le couple s'est par la suite dirigé sous un jet d'eau, question de se rafraîchir.

Populaires Jeux d'eau

Troisième station... Aux jeux d'eau du parc Daniel-Johnson, bien sûr!

Dominic Demers a fait toute la route depuis Saint-Césaire pour offrir à ses enfants un endroit où s'amuser dans l'eau. «C'est plate, on n'en a pas dans ma ville, je suis certain que ça pognerait pas mal!» lance le père de deux enfants.

Même son de cloche du côté d'Annie Belisle, qui a amené son petit Eli, trois ans, s'amuser sous les nombreux jets d'eau. «À Bromont, on a plusieurs parcs, ce qui est super. Mais ça serait tellement un bel ajout pour les enfants d'avoir un parc d'amusement d'eau [gratuit]».

Tous les enfants sur place, dont le jeune Eli, s'en sont donnés à coeur joie, courant, tournoyant, riant à qui mieux mieux. Le bonheur se lisant sur leurs visages, aucun ne semblait incommodé par la lourde chaleur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer