Du fluo qui fait du bien

«Notre but, c'est de recycler des vélos et... (Photo Janick Marois)

Agrandir

«Notre but, c'est de recycler des vélos et d'aider des gens», dit Jacques Gosselin, président d'Action Sport Véloet directeur général du Carrefour jeunesse-emploi de la circoncrisption de Johnson.

Photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Pascal Faucher
La Voix de l'Est

(Acton Vale) Du fluo qui fait du bien

L'action communautaire et la réinsertion sociale ont désormais une couleur à Acton Vale: orange fluo.

Ce n'est plus à la mode, mais les responsables du nouveau programme de vélos en libre-service voulaient «que ça flashe!», explique Jacques Gosselin, directeur général d'Action Sport Vélo.

L'organisme d'économie sociale est installé depuis février dans un local du parc industriel valois. Il y a installé un atelier de récupération et de réparation de bicyclettes usagées fréquenté par des jeunes en difficulté scolaire.

Le fruit de leur travail fournit une boutique de Windsor et, depuis la semaine dernière, un service de partage de vélos de type «Bixi» - mais gratuit - dans le chef-lieu de la MRC d'Acton.

«On voulait le faire dans le Val-Saint-François, mais c'est trop "côteux", dit M. Gosselin, rencontré hier dans son usine-école de la rue Peerless. Alors on l'a proposé ici, et le maire a été très enthousiaste.»

Recycler, aider

Quatre bicyclettes à la couleur criarde sont ainsi disponibles au bureau d'accueil touristique (la vieille gare) et au parc Roger-Labrèque. Elles sont accessibles à tous, à condition de ne pas les abîmer et de les rapporter à l'un des deux ports d'ancrage.

«Notre but, c'est de recycler des vélos et d'aider des gens, dit M. Gosselin. Les jeunes sont accompagnés dans l'apprentissage de la mécanique et on leur apprend le savoir-être: l'attitude, l'hygiène de vie, le goût du travail bien fait... Aimer travailler, c'est pas évident!»

Référés par la commission scolaire de Saint-Hyacinthe, ils sont quatre à occuper présentement les locaux en compagnie d'un administrateur d'Action Sport Vélo et d'une intervenante psychosociale. L'organisme assure l'entretien des vélos qui sont montés solidement, mais sans être de grande valeur, précise M. Gosselin.

Nouveau groupe

Ils sont récupérés à l'Écocentre de Sherbrooke et tous les morceaux non utilisés retournent au recyclage. Une vingtaine d'élèves sont déjà passés par l'atelier-école et un nouveau groupe est attendu à l'automne. «Les jeunes sont contents de venir ici, et ça paraît», dit le président.

Action Sport Vélo a vu le jour grâce à une subvention de 125 000$ du Fonds québécois d'initiative sociale. Un partenariat avec Beaulieu Canada permet de dégager des revenus supplémentaires et d'autres collaborations sont envisagées afin d'assurer la pérennité du programme. Les citoyens sont aussi invités à venir porter leurs vélos inutilisés au 1540, rue Peerless.

«Il y a un bon potentiel pour que ça dure longtemps, dit Jacques Gosselin, aussi intervenant et président du Carrefour jeunesse-emploi de la circonscription de Johnson. C'est une petite place ici, mais il y a beaucoup à faire.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer