Examen de santé des bébés léopards

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Matinée animée hier pour les deux bébés léopards des neiges, nés à la fin mai au Zoo de Granby. Le duo de petits félins a eu droit à un examen de santé complet et à un premier vaccin.

L'opération s'est déroulée dans l'habitat des léopards des neiges, sous l'oeil des visiteurs qui pouvaient suivre l'action derrière une vitre sans tain et de quelques représentants des médias. «On l'a fait très proche de la cage où ils sont nés pour les garder le plus confortables possible», a expliqué la vétérinaire Marion Desmarchelier, qui a procédé à l'examen avec la gardienne d'animaux, Julie Trudel.

Pour l'occasion, la femelle, Snowflake, qui veille jalousement sur ses petits, a été temporairement tenue à l'écart.

À ce jour, les jeunes n'ont toujours pas mis le museau à l'extérieur. «Tant qu'ils ne sont pas vaccinés, on préfère les garder à l'intérieur. C'est plus sécuritaire. (...) On veut qu'ils soient bien protégés de toutes les maladies qu'ils pourraient attraper dehors», fait valoir Mme Desmarchelier.

Un vaccin leur a ainsi été injecté hier, dans le cadre d'un premier bilan de santé. Les petits félins aux grands yeux bleus se sont pliés, non sans montrer les crocs et émettre quelques grognements, aux différentes manipulations de l'équipe des soins animaliers. «On a procédé à un examen physique complet. On regarde vraiment partout. On palpe leurs membres, leur abdomen, etc. On ausculte leur coeur. On a aussi mis une micropuce pour les identifier toute leur vie. On a aussi fait les premiers vaccins, comme à n'importe quel chaton», détaille la vétérinaire.

Plan de conservation

L'examen a aussi permis de connaître le sexe des léopardeaux: un mâle et une femelle, qui pèsent près de quatre kilos chacun et n'ont pas encore de nom. Selon Marion Desmarchelier, le mâle démontre déjà un côté plus aventurier. «Il est plus explorateur. Il a bien essayé d'aller rejoindre son papa dehors...», s'amuse la vétérinaire.

Durant l'examen, le coeur de la petite femelle a dénoté une légère arythmie. «C'est peut-être juste le stress», a avancé Mme Desmarchelierà la gardienne Julie Trudel.

Un deuxième vaccin sera administré aux léopardeaux dans un mois. Dans quelques semaines, ils pourront ainsi effectuer leur première sortie publique.

Pour le moment, ils peuvent néanmoins être épiés dans leurs quartiers intérieurs, situés à proximité de l'habitat extérieur, où le mâle Makalu se laisse observer.

Hier, la chaleur ne semblait pas trop affecter le léopard des neiges qui, en nature, préfère l'air frais des hautes montagnes d'Asie. «Ils ont de l'ombre, de l'eau. Ils tolèrent assez bien la chaleur. Mais s'ils devaient avoir trop chaud et se mettre à haleter, on pourrait les rentrer à l'intérieur», précise Marion Desmarchelier.

Selon la vétérinaire, il s'agit de la quatrième portée de Snowflake, qui démontre un fort instinct maternel. «Elle s'occupe bien de ses petits. Avec Makalu, elle forme un beau couple. Le mâle n'est pas agressif, ce qui est plutôt rare», dit-elle.

Comme les léopards des neiges font partie d'un plan de conservation (Species Survival Plan), les léopardeaux devraient éventuellement prendre la direction d'un autre zoo. «Le plan de conservation va nous dire si leur génétique va mieux avec tel ou tel animal et où les envoyer pour poursuivre le programme de reproduction», souligne Mme Desmarchelier.

La vétérinaire du Zoo, Marion Desmarchelier, a procédé à l'examen des bébés léopards des neiges en compagnie de la gardienne d'animaux, Julie Trudel. - photos alain dion

Les léopardeaux se sont pliés, non sans montrer les crocs et émettre quelques grognements, aux différentes manipulations de l'équipe de soins animaliers. 

À deux mois, ils ont l'air bien inoffensifs. Mais les bébés léopards des neiges deviendront grands. Ils ont déjà de grosses pattes faites pour marcher sur la neige.  

Voir la galerie photo

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer