Reconstruction du pont de l'A-10 : un impact restreint sur la circulation

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) lancera... (PHOTO ALAIN DION, ARCHIVES LA VOIX DE L'EST)

Agrandir

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) lancera la semaine prochaine les travaux de reconstruction du pont de l'autoroute 10, au-dessus de la rivière Yamaska, à Saint-Alphonse de Granby.

PHOTO ALAIN DION, ARCHIVES LA VOIX DE L'EST

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le ministère des Transports du Québec (MTQ) lancera la semaine prochaine les travaux de reconstruction du pont de l'autoroute 10, au-dessus de la rivière Yamaska, à Saint-Alphonse de Granby. Cela coïncidera avec le début des vacances de la construction - et un important flot de circulation -, mais le MTQ dit avoir fait ses devoirs en matière de gestion de circulation.

«On a adapté la gestion de la circulation de façon différente cette année pour minimiser l'impact sur les usagers», a souligné hier la porte-parole du MTQ, Stéphanie Langelier. «On a pris acte des congestions de l'an passé», ajoute-t-elle.

Car il s'agit effectivement d'une deuxième phase de travaux visant à reconstruire les ponts de l'autoroute, qui enjambent la rivière Yamaska, à la hauteur du kilomètre 66. L'été dernier, le pont en direction ouest, donc vers Montréal, a été reconstruit. Et cela avait donné lieu à des épisodes importants de congestion, convient la porte-parole du MTQ. Cet été, c'est le pont en direction est, soit vers Sherbrooke, qui sera démoli et reconstruit.

Les deux structures remises à neuf avaient été construites en 1963, note Mme Langelier. Selon elle, elles ont atteint leur durée de vie utile. La première phase de travaux réalisée l'été dernier de même que celle qui se déroulera au cours des prochains mois nécessitent un investissement total de 14,5 millions$. Les travaux sont réalisés par la firme Grandmont et fils, de Drummondville.

Trois voies

Détail important: l'autoroute sera complètement fermée, en direction ouest, entre la sortie 68, à Saint-Alphonse, et la sortie 55, à Ange-Gardien, de nuit, c'est-à-dire entre 22 h et 6 h, du dimanche 19 juillet au mardi 21 juillet. Du lundi 20 juillet au mercredi 22 juillet, c'est en direction est que l'autoroute sera fermée, de nuit, toujours entre les sorties 55 et 68.

Par la suite, du 21 juillet au 17 août, trois voies de circulation seront disponibles. «Mais on va jouer avec en fonction de l'achalandage pour offrir les meilleures options possible aux usagers de la route», relève Mme Langelier.

Par exemple: du lundi au jeudi, deux voies en direction est et une voie en direction ouest seront offertes de 9 h 30 à 16 h, tandis que de 16 h à 9 h 30, une voie en direction est et deux voies en direction ouest seront aménagées.

«On ne dit pas qu'il n'y aura pas de congestion, mais on fait ce qu'on peut pour minimiser les impacts. On est conscient qu'il y a beaucoup de tourisme. Mais du même souffle, je souligne que les ponts doivent quand même être reconstruits. Si les gens peuvent prendre des chemins alternatifs, je les invite à le faire», affirme Stéphanie Langelier.

De la mi-août à la fin des travaux, soit en novembre, la configuration sera différente. Du dimanche 14 h au vendredi 13 h, deux voies seront ouvertes en direction ouest, pour favoriser la circulation vers Montréal, tandis qu'une seule voie sera offerte vers l'est. Le contraire s'appliquera durant la fin de semaine.

Et le Zoo?

Le MTQ recommande par ailleurs aux visiteurs du Zoo de Granby, à la source d'un important flot de circulation sur l'autoroute et dans la région, d'éviter la zone de chantier en empruntant la sortie 55, la route 235 Nord, la route 112 Nord et la route 139 Nord.

Le Zoo relaie également l'information sur son site web. «On espère que les gens vont consulter notre site avant de partir. On les prévient de prévoir plus de temps pour leurs déplacements. On leur propose aussi des trajets alternatifs. On sait qu'on va en entendre parler. On essaie d'aller au-devant», a fait valoir hier la conseillère en communication au Zoo, Hélène Bienvenue.

Celle-ci croit que les mesures de gestion de circulation mises en place par le MTQ devraient minimiser l'impact pour la clientèle du Zoo. «Mais on va vraiment le voir quand on va le vivre», dit-elle.

Selon la porte-parole du MTQ, le chantier ne pouvait pas débuter plus tôt dans l'été. «Il y a des contraintes environnementales qui font qu'on n'a pas pu débuter plus tôt. Il y a entre autres des périodes à respecter pour les travaux en rivière. On ne peut pas débuter avant août, selon la Loi sur la qualité de l'environnement», note Stéphanie Langelier. Selon elle, les travaux réalisés au cours des deux premières semaines du chantier se dérouleront ainsi à l'extérieur du cours d'eau.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer