Radio communautaire Missisquoi : au bord du gouffre

L'affiche de la Radio communautaire Missisquoi a été... (photo Janick Marois)

Agrandir

L'affiche de la Radio communautaire Missisquoi a été retiré devant ses bureaux du 305-B chemin de Knowlton, dans la municipalité du même nom. La station se retrouve présentement au bord de la faillite.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Knowlton) Aux prises avec des ennuis financiers ainsi qu'avec des problèmes de gouvernance, la Radio communautaire Missisquoi se retrouve au bord de la faillite. Le CLD de Brome-Missisquoi tiendra une rencontre sur son avenir, le 27 juillet prochain.

Entrée en ondes en 2010 après une décennie de démarches, la station détient une licence du CRTC pour l'ensemble de la MRC de Brome-Missisquoi. Elle émet, majoritairement en anglais, sur la fréquence 99,1 FM.

En dépit d'investissements consentis par le CLD local ou encore la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Montérégie Est, la viabilité de la station est menacée par un déficit budgétaire avoisinant les 100 000$.

«La radio a peut-être grossi trop vite. Elle est passée de zéro à quatre employés en peu de temps. Mais les subventions d'Emploi Québec ne sont pas récurrentes et les revenus indépendants n'ont pas été suffisants par la suite», explique Tania Szymanski, coordonnatrice et conseillère en développement rural pour Brome-Missisquoi.

À ces déboires financiers s'ajoute un manque de clarté au niveau de la gouvernance du CIDI FM 99,1, poursuit Mme Szymanski. «Il y a eu beaucoup de roulement au conseil d'administration, avec parfois des personnalités qui "clashaient" et des visions différentes», indique-t-elle. Dewey Durrell est désormais seul à siéger au CA.

La Voix de l'Est n'a pu entrer en contact avec les représentants de la Radio communautaire Missisquoi. Le numéro de téléphone affiché sur son site web est dorénavant hors fonction, tandis que l'affichage a été retiré devant ses bureaux du 305-B, chemin de Knowlton, dans la municipalité du même nom.

opération de sauvetage

Tania Szymanski est d'avis que la relance de la station communautaire pourrait passer par de généreux dons, une vague d'opérations de financement fructueuses ainsi que par de meilleures pratiques d'affaires. Mais encore faut-il que les citoyens de la région manifestent leur appui à cette opération de sauvetage.

Ils auront l'occasion de se faire entendre lors de la rencontre prévue dans les locaux du CLD, à Cowansville, le 27 juillet prochain. Un consultant mandaté dans ce dossier présentera alors un «diagnostic» de la situation ainsi qu'un plan d'action potentiel. À la lumière de ces informations, d'importantes décisions devront être prises.

L'abandon de la Radio communautaire Missisquoi aurait certainement un caractère définitif, croit Tania Szymanski. «Une licence du CRTC, ce n'est pas simple à avoir. Si on perd cette radio qui est censée être la voix du milieu, on n'en aura pas d'autre.»

La Radio communautaire Missisquoi demeurera en ondes jusqu'à nouvel ordre. La station diffuse un contenu essentiellement musical, parsemé d'émissions ici et là. La programmation actuelle peinerait néanmoins à répondre aux critères établis par le ministère québécois de la Culture, des Communications et de la Condition féminine.

 

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer