Incendie à la meunerie Côté-Paquette : le camion-échelle de Bromont endommagé lui aussi

Le camion-échelle du Service des incendies de Bromont... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le camion-échelle du Service des incendies de Bromont a lui aussi été endommagé lors de l'incendie qui a détruit la Meunerie Côté-Paquette d'Ange-Gardien, en février. Des réparations évaluées entre 25 000 $ et 30 000 $ ont été nécessaires afin qu'il soit à nouveau fonctionnel.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Bromont) Le camion-échelle du Service des incendies de Farnham n'est pas le seul à avoir été endommagé lors du feu qui a détruit la Meunerie Côté-Paquette d'Ange-Gardien, cet hiver. Celui de Bromont a également subi des dommages considérables qui se sont soldés par une facture évaluée entre 25 000 $ et 30 000 $.

La Voix de l'Est rapportait plus tôt cette semaine que les pompiers de Farnham devaient remplacer leur camion-échelle, qui n'est plus en état de fonctionner depuis qu'il est venu en renfort pour combattre l'incendie qui a éclaté à la meunerie de la route 235 par une nuit glaciale en février dernier.

Vu l'importance des dommages, les élus ont opté pour le remplacement plutôt que la réparation du véhicule, qui date de 1987. Le conseil municipal a d'ailleurs adopté une résolution pour un emprunt de 1 260 000 $ afin d'acquérir un nouveau camion-échelle. Le prix d'achat d'un tel véhicule d'urgence est évalué entre 800 000 $ et 1,2 million $.

Dommages moins importants

Les pompiers de Bromont ont toutefois eu un peu plus de chance que leurs confrères de Farnham. Les dommages causés à leur camion-échelle s'avèrent de moindre importance et pouvaient être réparés.

Ce sont les tuyaux par lesquels l'eau est acheminée jusqu'au sommet de l'échelle qui ont éclaté à quelques endroits durant l'intervention de février lorsque l'eau a gelé, explique le capitaine Normand Desautels, directeur intérimaire du Service des incendies de Bromont.

D'ailleurs, au bout de quelques heures seulement à combattre l'incendie, les pompiers avaient été contraints de retourner à leur caserne.

Le véhicule a dû subir de nombreuses réparations. Des pièces ont dû être commandées tandis que d'autres, qui n'existent plus, ont été fabriquées sur mesure. Les coûts sont évalués entre 25 000 $ et 30 000 $, une somme qui sera entièrement assumée par la Ville de Bromont.

Depuis leur intervention à Ange-Gardien, les pompiers sont privés de leur camion-échelle qui sera de retour en caserne d'ici une dizaine de jours, précise le capitaine Desautels. Leurs collègues de Cowansville ont été appelés en renfort à quelques occasions.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer