Projet commercial retardé à Farnham

«On ne peut pas prendre tous les risques»,... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

«On ne peut pas prendre tous les risques», dit le directeur général de Farnham, François Giasson.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Farnham) Le projet commercial projeté au coin de la route 104 et de la rue Jacques-Cartier Sud à Farnham ne se réalisera pas dans les délais prévus. Le promoteur n'a pu respecter la date finale fixée avec la Ville pour conclure la transaction pour les deux terrains concernés.

L'entente liant les deux parties stipulait que l'entreprise Sicam avait jusqu'au début du mois de juin pour devenir propriétaire des deux terrains d'une superficie de 2973 mètres carrés (32 000 pieds carrés). Il a demandé à la Ville de prolonger de six mois le délai. Le conseil a refusé. «On ne voulait pas se priver d'autres offres pour les terrains, d'autres projets que d'autres promoteurs pourraient nous présenter», explique François Giasson, directeur général de la Ville. «On ne peut pas prendre tous les risques; les promoteurs doivent aussi les assumer.»

La Ville ne ferme pas la porte au projet commercial de Sicam pour autant, a dit M. Giasson. «Le promoteur peut continuer à y travailler et nous le déposer quand il sera prêt. On va le regarder.»

La Ville a acheté les terrains situés au 400 et 500, rue Jacques-Cartier Sud au coût de 318 500$ à l'automne 2012. Elle prévoyait les vendre pour 225 000$ à Sicam. Au moment de l'achat, des bâtiments se trouvaient sur les terrains, augmentant ainsi leur valeur. La Ville rentabiliserait son investissement grâce aux taxes foncières découlant du projet commercial, avait-on expliqué à l'époque.

Joint hier après-midi, le promoteur du projet, Luc Vézeau, assure ne pas avoir abandonné. Des délais dans ses discussions avec une société pétrolière font que les travaux n'ont pas encore commencé, a-t-il dit. «On n'a pas terminé de discuter avec eux. C'est plus long maintenant parce que ce sont les vacances, mais on va y arriver», a-t-il soutenu.

M. Vézeau est confiant de faire l'annonce d'ici à l'automne. «C'est un coin très intéressant pour du commercial», a-t-il dit.

Outre une station libre-service, le projet commercial comptera un ou deux restaurants ainsi qu'un magasin de vente au détail, a dit M. Vézeau.

Travaux rue Jacques-Cartier Nord

La Ville de Farnham va reconstruire une partie de la rue Jacques-Cartier Nord. Les coûts des travaux s'élèveront à 792 000$.

Le contrat a été accordé lundi soir à la compagnie B. Frégeau et Fils. L'entreprise de Saint-Alexandre a devancé quatre autres soumissionnaires pour rafler le contrat.

Les travaux consisteront à refaire une section de l'artère, mais surtout à remplacer le ponceau où passe le ruisseau Plamondon. La dimension du ponceau fait que la structure devra être assemblée par une entreprise spécialisée, a expliqué M. Giasson. Les travaux devraient être réalisés plus tard durant l'année.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer