Consultation publique peu courue

Les Granbyens ont démontré peu d'intérêt hier soir pour l'assemblée publique de... (photo catherine trudeau)

Agrandir

photo catherine trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Les Granbyens ont démontré peu d'intérêt hier soir pour l'assemblée publique de consultation tenue dans le cadre du changement de zonage pour permettre la construction du centre aquatique sur le site du parc Dubuc, ceinturé par les rues Léon-Harmel, Crémazie, Picard et De Nice.

Seuls cinq citoyens se sont déplacés à l'hôtel de ville pour y assister. En fait, il y avait plus d'élus et d'employés de la Ville dans la salle du conseil que de citoyens. Un seul d'entre eux a pris la parole pour manifester son appui à la réalisation du projet de 30 millions $, mais avec l'obtention de subventions. La Ville de Granby a déposé une demande le mois dernier pour obtenir une aide financière de 7,5 millions $ du gouvernement du Québec. Le changement de zonage suit maintenant son cours. Un avis public sera publié demain. Les résidants des zones contiguës qui souhaiteraient s'opposer auront jusqu'au 17 juillet pour déposer une demande pour la tenue d'un registre. Le conseiller municipal responsable des sports, Stéphane Giard, croit cependant que le projet est «rassembleur». «Les gens veulent une piscine. On sent le besoin. Il y avait eu peu de signatures au registre du règlement d'emprunt des services professionnels. C'est la continuité. Les gens veulent un quartier sportif avec un centre aquatique près de l'aréna, au coeur de la ville», a-t-il commenté hier au terme de la courte séance de 10 minutes. 

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer