Le Canada célébré dans la région : affluence satisfaisante malgré la pluie

Plus de 300 personnes ont partagé un souper... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Plus de 300 personnes ont partagé un souper sous les drapeaux à Cowansville.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Antoine Lacroix
La Voix de l'Est

(Granby) Malgré les précipitations qui se sont abattues sur la région hier, de nombreuses personnes se sont déplacées à Cowansville et à Waterloo pour les célébrations entourant la fête du Canada. Les organisateurs ont tout de même été dans l'obligation de mettre une croix sur certaines activités, dont les traditionnels feux d'artifice.

Plus de 300 personnes se sont rendues pour l'occasion au souper de Cowansville, tandis que 700 autres sont allées au brunch de la Légion canadienne de Waterloo. Dans les deux cas, lors du passage de La Voix de l'Est, les organisateurs des évènements se disaient satisfaits, compte tenu de la météo défavorable.

«Nous sommes contents, car les gens ont répondu présents, malgré la pluie. C'est sûr que c'est dommage, parce qu'on a dû canceller les feux d'artifice, mais au moins on s'amuse!», se console Bruno Goyette, organisateur à Cowansville depuis six ans. Son homologue waterlois, Daniel Saint-Germain, qui est le président sortant de la Légion royale canadienne de Waterloo, abonde dans le même sens. «Ça a bien été, malgré la pluie. Normalement, on accueille plus de gens, mais faut être réaliste: 700 déjeuners, c'est beaucoup», se réjouit-il.

À Cowansville, des jeux gonflables ont dû être démantelés, par précaution, pour la sécurité des enfants. Dans la municipalité waterloise, les organisateurs ont pris la décision de ne pas les installer. Par contre, au dire de M. Saint-Germain, les maquilleurs et les gonfleurs de ballons ont été «très populaires auprès des jeunes».

La parade pour l'unifolié a également eu lieu à Waterloo. Les cadets, des dignitaires et des membres de la Légion canadienne ont défilé, ainsi que de l'équipement militaire comme des jeeps, des véhicules d'armée et un canon, qui a fait résonner six coups d'artillerie. «Il fallait être bien préparé, parce que je te le dis, quand ça part, ça sonne fort», rigole Daniel Saint-Germain. 

Après le défilé, un groupe local se chargeait de l'ambiance musicale. Même chose à Cowansville, où le groupe Excel 5 a fait danser les convives jusqu'en fin de soirée.

Le mercredi chaud (voir texte en page 6) a conclu les festivités à Waterloo. C'est la chanteuse Vanessa Borduas qui a foulé les planches pour l'occasion.

Les festivités de Lac-Brome auront lieu le dimanche 5 juillet. Des activités familiales sont prévues.

 

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer