Fête nationale à Granby : « C'est une réussite »

Entre 12 000 et 15 000 festivaliers ont... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

Entre 12 000 et 15 000 festivaliers ont assisté aux spectacles de fin de soirée et au feu d'artifice.

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Les averses ont donné froid dans le dos, mardi, aux organisateurs de la Fête nationale à Granby, mais Dame Nature a tenu sa promesse. Les nuages se sont dispersés, le soleil a repris ses droits et la fête a pu se tenir sans anicroche.

Après une Fête nationale à l'eau en 2014, les Québécois ont pu profiter de deux belles journées pour s'amuser lors de divers rassemblements festifs dans la région. À Granby, la fête se tenait sur deux jours.

«Malgré ce que miss météo nous réservait, on s'en est tiré, lance Mathieu St-François, animateur à Vie communautaire et culturelle de Granby. Le vent est tombé comme il le fallait, la pluie est tombée en après-midi comme il fallait. Idéalement il n'aurait pas plu, mais on aime mieux qu'il pleuve en après-midi quand il n'y a personne qu'en soirée. On est bien content, ça fait plusieurs années qu'on veut une journée qui a de l'allure et cette année, on l'a.»

En soirée, mardi, plusieurs artistes du coin ont offert tout un spectacle aux fêtards. Kaval a ouvert le bal avec un petit public alors que la foule commençait seulement à gonfler. Vanessa Borduas, vedette locale, a ensuite pris la scène pour une heure de spectacle avec ses compositions personnelles.

Elle a été littéralement enchantée, selon Mathieu St-François. «Elle a livré la marchandise et je pense qu'elle est allée se chercher des fans supplémentaires et qu'elle a consolidé ses relations de fans.»

Festivaliers comblés

Le groupe Édouard Lagacé et compagnie a par la suite offert deux heures de spectacle en reprenant des classiques ainsi que des succès de l'heure. C'est pendant leur spectacle que sont venus chanter les quatre gagnants du concours Gagne ta scène, soit Krystal Nadeau, Alexandre Légaré, Maxyme Boucahrd et le duo de Stéphanie Doyon et David Seymour.

Il s'agissait de leur première expérience devant une foule si dense et une scène si grande. L'expérience a été tellement concluante que les organisateurs de la Fête nationale de Cowansville - qui se tenait hier, aussi avec Édouard Lagacé - ont invité les gagnants à leur soirée également. «Ils flottent pas mal sur un nuage», commente M. St-François.

Mistysa et Madmoiselle ont aussi fait une apparition durant lors d'une soirée qui les a enchantées et qui a comblé les admirateurs.

Les prestations ont été interrompues le temps du spectacle pyrotechnique tant attendu. Le climat était idéal pour que les feux d'artifice soient grandioses et en mettent plein la vue... et les oreilles. Les pétarades étaient nombreuses, annonciatrices de milliers d'étincelles colorées. Entre 12 000 et 15 000 festivaliers y ont assisté. L'animateur à la vie communautaire a pu constater de lui-même, en prenant un bain de foule avec sa famille, du plaisir qui régnait.

«J'écoutais autour et les gens étaient vraiment contents. Je pense que le fait d'avoir annulé le feu l'année passée, et que dans les dernières années il y ait eu quelques annulations, les gens étaient vraiment satisfaits d'avoir, enfin, le feu. Et je dirais que nous, on était encore plus satisfaits de pouvoir livrer le feu d'artifice.»

Nicolas Pellerin et les Grands hurleurs ont envahi la scène pour terminer la soirée avec de la musique traditionnelle.

Zone ado, un succès

Les feux et la musique n'étaient pas tout ce qui composait la journée du 23 juin. La zone pour adolescent a aussi connu un franc succès, avec ses multiples activités.

«C'est la première fois qu'on mettait autant d'activités pour les ados, indique M. St-François. Les ados, si tu leur organises de quoi, ils ne participeront pas, mais si tu leur mets quelque chose dans les pattes, ils vont le faire. Avec le taureau mécanique, les combats de gladiateurs, l'atelier de graffitis avec l'Atelier 19, la mini-rampe avec Spin limit, ç'a été un franc succès. Depuis que je coordonne l'événement, c'est une nouveauté et je pense qu'on a frappé quelque chose. Cette zone-là était pleine toute la soirée. Souvent on parle des spectacles, mais j'ai eu un coup de coeur pour cette zone-là.»

Les plus petits n'étaient pas en reste, avec les jeux pour tous, mais les activités les concernant ont principalement eu lieu hier. Sous un soleil de plomb, les enfants et leurs parents ont pu visiter la petite ferme, au parc Daniel-Johnson, faire des tours de poney comme des tours de train. La journée familiale offrait aussi du maquillage, des spectacles pour petits et des jeux gonflables.

Les aînés ont quant à eux dansé en ligne face au pavillon Roger-Bédard. Un tournoi de pétanque a été organisé pour eux au centre sportif Louis-Choinière, de même que le spectacle de Frédéric Guillet et ses musiciens, à la place des aînés du centre d'hébergement Marie-Berthe-Couture.

«On peut considérer que c'est une réussite», a conclut M. St-François.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer