Winston Bresee sous enquête pour conflit d'intérêts

Le conseiller municipal de Sutton Winston Bresee est... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le conseiller municipal de Sutton Winston Bresee est sous enquête de la Commission municipale du Québec pour conflit d'intérêts.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Sutton) La Commission municipale du Québec enquêtera sur Winston Bresee. Le conseiller municipal de Sutton se serait placé en situation de conflit d'intérêts au mois de mars en prenant part à un vote sur un projet de règlement de zonage alors qu'il est propriétaire de terrains touchés par la mesure.

Le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) a été saisi d'une plainte contre M. Bresee en avril. Après un examen des allégations, comme le prévoit la Loi sur l'éthique et la déontologie en matière municipale, la plainte a été jugée conforme et l'affaire s'est retrouvée à la CMQ. «Nous avons transféré la plainte à la Commission municipale (du Québec) pour qu'elle enquête», a confirmé à La Voix de l'Est mardi Audrey Garon, porte-parole du MAMOT.

Un procureur de la CMQ analysera les faits reprochés contre M. Bresee et présentera la preuve aux juges administratifs chargés d'entendre la cause. Ceux-ci entendront également M. Bresee avant de rendre une décision. En cas de culpabilité, la sentence maximale prévue est une suspension de 90 jours sans rémunération.

M. Bresee a voté en faveur, le 3 mars dernier, d'un projet de règlement de zonage qui a pour effet de réduire la superficie d'un terrain où une maison peut être construite. Le problème est que le vétéran politicien municipal possède des terrains vacants par l'entremise de la compagnie 9246-7303 Québec Inc. Ses terrains se trouvent sur la rue Jerico, dans la partie sud de Sutton.

Lors du vote, M. Bresee n'a pas déclaré son intérêt. Inondé de critiques et de reproches de citoyens, il s'est depuis retiré de la table du conseil chaque fois que le sujet était abordé. Une plainte a cependant été formulée au MAMOT.

Ni M. Bresee ni le maire Louis Dandenault ne nous ont rappelés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer