Le Passant perd une importante subvention

Steve Bouthillier, directeur du centre d'hébergement pour hommes... (photo Janick Marois)

Agrandir

Steve Bouthillier, directeur du centre d'hébergement pour hommes Le Passant, a annoncé que son organisme avait perdu un financement fédéral sur lequel il pouvait compter depuis huit ans.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) L'organisme d'hébergement d'urgence Le Passant doit analyser ses colonnes de chiffres. Le centre devra se passer d'une subvention fédérale de près de 80 000 $ sur laquelle il comptait pour offrir des services aux usagers.

«On était porteur d'un projet local qui était un programme subventionné par la SPLI, la Stratégie de partenariats de lutte contre l'itinérance, par Services Canada. On l'avait depuis huit ans et ça nous avait permis de bonifier l'offre de services au niveau des lits et de l'hébergement, explique le directeur à Le Passant, Steve Bouthillier. On pouvait offrir un deuxième intervenant presque en tout temps. On pouvait répondre à la demande au niveau des usagers.»

Le projet 2014-2015 prenait fin le 29 mai dernier. Or, le financement n'a pas été renouvelé. «Il n'y avait pas de signe précurseur. La raison c'est: trop grand nombre de demandes en fonction du financement disponible, point», dit-il en citant la lettre reçue.

Services Canada avait 228 000 $ à distribuer à des organismes comme Le Passant à travers la Montérégie.

Avec les 80 000 $ reçus annuellement depuis 2008, la maison d'hébergement pour hommes a pu passer de 17 lits d'hébergement d'urgence à 28 lits, dont deux réservés aux crises.

D'un intervenant, il est passé à deux, pouvant subvenir aux besoins grandissants, puisque les services offerts il y a huit ans ne suffisaient plus.

«On est encore présentement à offrir 28 lits totaux. Par contre, faute du programme SPLI, on ne pourra pas supporter ça bien longtemps.» Le conseil d'administration a décidé, hier matin, de piger dans son coussin pour investir 25 000 $ pour le maintien des services actuels, tant pour le nombre d'intervenants que le nombre de lits.

Migration vers l'itinérance

«Avec le scénario qui est établi, ces sommes-là, on en a pour environ jusqu'à septembre. À partir de septembre, on devrait retrouver à une offre de service qui devrait être prêt de 17-18 lits. Ça va être une réduction importante de 40% de nos lits et, ultimement, c'est la population qui va en subir les conséquences, parce qu'à 17 lits on ne répondait plus», déplore le directeur.

En se butant à un centre plein, les hommes qui ont besoin d'un hébergement d'urgence devront se tourner vers d'autres solutions: l'itinérance ou le déracinement.

Selon M. Bouthilier, il n'y a pas d'autres offres comme celle du Passant, à Granby, entre Longueuil et Sherbrooke. Les hommes devront donc se déraciner de leur milieu de vie s'ils veulent trouver de l'aide rapidement, en quittant pour la métropole ou Sherbrooke. «En plus de ne plus avoir de repères sociaux, il va devoir se trouver de nouveaux repères, de nouveaux amis.»

Celui qui ne veut pas quitter Granby pourrait se retrouver à la rue, en situation d'itinérance. «On va être aux prises avec un problème qui va être beaucoup plus visible, beaucoup plus présent », commente M. Bouthillier.

Impact pour Entr'Elles

Financé à 100% par le public et par les dons, Le Passant donne aussi un soutien en intervention pour le centre Entr'Elles, qui intervient auprès des femmes en difficulté et qui a quatre lits d'hébergement et un lit de crise.

Ce qu'il ne pourra plus faire si son budget d'opération de 600 000 $ est amputé de la SPLI.

Lorsqu'Entr'Elles n'a pas d'intervenante sur place, c'est une ressource du Passant qui est prête à intervenir au besoin auprès des femmes hébergées dans le même édifice.

« Si on se retrouve avec un intervenant sur le plancher, ça va être difficile d'offrir un support de ce côté-là.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer