Dépenses du COJEM : plus de transparence réclamée

Selon le directeur général, Jean Langevin, il n'y... (Photo archive La Voix de l'Est)

Agrandir

Selon le directeur général, Jean Langevin, il n'y a pas lieu que le détail des factures présentées à Bromont par le COJEM soit dévoilé publiquement.

Photo archive La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) La municipalité de Bromont a octroyé près de 80 000 $ au Comité organisateur des Jeux équestres mondiaux (COJEM) lors de la récente séance ordinaire du conseil. Il s'agit de la seconde somme consentie à même l'enveloppe globale de 400 000 $ prévue pour l'exercice financier 2015. Le sujet a rebondi à la période de questions, quand deux citoyens ont demandé des précisions à ce propos.

Bromont s'est engagée à soutenir le budget de fonctionnement des Jeux jusqu'à concurrence de deux millions de dollars. Pour ce faire, un protocole d'entente avec le COJEM a été entériné lors de la séance du conseil du 15 décembre 2014. La somme totale doit être répartie sur quatre ans. Une première tranche de 198 767,99 $ a été autorisée par les élus, le 9 mars, à la suite du dépôt d'un relevé de dépenses par le COJEM le 10 février.

Caroline Girard a été la première à prendre la parole concernant ce sujet lors de la période de questions, lundi. «Je sais que vous ramassez les factures [du COJEM] et tout. Pourquoi près de 80 000 $?», a demandé la Bromontoise.

«Il a été respecté de ne payer aucun salaire à tout membre du COJEM, qu'ils soient employés ou membres du conseil d'administration. Essentiellement, on a concentré les dépenses pour les honoraires à des mandataires, des fournisseurs. Donc, ça rejoint les exigences de notre protocole avec un suivi très serré», a mentionné le directeur général, Jean Langevin.

Bien que celui-ci n'avait pas les chiffres précis en main, il a soutenu que les factures retenues par la Ville étaient de l'ordre de 49 000 $ pour des consultants, de 3000 $ en publicité et promotion, puis environ 30 000 $ pour des frais divers liés principalement au loyer puis à des articles de bureau.

Après vérifications, M. Langevin a confirmé au journal les montants officiels atteignant 79 748,71 $. Les honoraires de consultants soumis par le COJEM s'élèvent à 52 023,93 $. Une partie de cette dépense (5484,84 $) a toutefois été rejetée. «C'était interprété comme une rémunération. La personne était trop près du conseil d'administration [du COJEM]», a indiqué le directeur général.

En ce qui concerne la promotion, essentiellement pour des recherches de commandites de l'événement, une somme de 2991,47 $ a été présentée, a-t-il poursuivi, citant en exemple le Salon du cheval, qui s'est déroulé à Saint-Hyacinthe du 1er au 3 mai. Du côté de la bureautique (locaux), une enveloppe de 29 729,51 $ a été retenue. À cela s'ajoutent 488,64 $ pour la location d'une salle au Château Bromont dans le cadre de la première séance d'information au sujet des Jeux, le 14 mars.

Détails

De son côté, François Bachand a demandé à la Ville qu'une «liste détaillée» des factures remboursées par Bromont soit présentée aux citoyens lors des séances du conseil, faisant le parallèle avec les dépenses de la municipalité. «Ce sont nos taxes qui vont au COJEM. Ce serait la moindre des choses», a-t-il clamé.

«Il faut vérifier parce que [le COJEM] est un OBNL. Les informations leur appartiennent. Je pense à la SODEB. Il y a des vérificateurs qui vérifient nos livres (comptables). Mais ces informations ne sont pas publiques», a répondu la mairesse, Pauline Quinlan.

Quant à M. Langevin, il n'hésite pas à trancher. «Pas question que ces données soient divulguées lors des séances. Une demande d'accès à l'information doit être faite parce que ce sont des documents administratifs qui y sont assujettis. Ça devra passer par ce canal pour le moment.»

 

Tous les détails dans notre édition de jeudi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer