L'union fait la force

Les deux fondateurs de Lx Sim, Alessandro Del... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Les deux fondateurs de Lx Sim, Alessandro Del Mistro et Geneviève Dutil.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

Prenez une jeune entreprise spécialisée dans la simulation d'ingénierie et une autre reconnue en design industriel et en ingénierie dans le domaine du vélo. Mettez leur expertise en commun. Ce que vous obtenez? Un partenariat prêt à conquérir la planète vélo.

Fondée en 2010 à Bromont, la firme d'ingénierie Lx Sim s'est donné pour mission d'optimiser la performance des produits. Ses simulations virtuelles permettent de les tester et de les améliorer tant sur le plan de la dynamique des fluides, du transfert de chaleur, de la résistance mécanique que de la méthode de fabrication.

Les services de Lx Sim servent à des entreprises présentes dans plusieurs domaines - celui du transport et de la défense notamment -, mais le sport occupe la majeure partie de ses contrats.

Bien que discrète, la compagnie brasse pourtant de belles affaires. La liste de ses clients compte notamment Louis Garneau, mais aussi d'autres grands joueurs de l'industrie mondiale.

Faction Bike Studio

En s'associant à Faction Bike Studio de Saguenay, Lx Sim y voit là un concept gagnant-gagnant, car la phase de conception d'un vélo est à la fois cruciale et complexe.

«Chacun avait une partie d'expertise. Eux sont experts dans le domaine du vélo; nous, on contribue au volet technologique. On vient mettre nos idées en commun. Ensemble, on offre un meilleur service et on peut tous aller plus loin», explique la présidente de Lx Sim, Geneviève Dutil, qui a fondé l'entreprise avec le vice-président, Alessandro Del Mistro. Ingénieurs de formation, tous deux oeuvraient auparavant en développement de produits chez BRP à Valcourt.

Union naturelle

Mme Dutil précise que l'entente entre sa firme et Faction Bike Studio est née de façon toute naturelle. «On connaissait déjà leur existence. Puis, on s'est rencontré dans le cadre d'un même contrat. On s'est alors dit: pourquoi ne pas mettre nos services en commun pour les offrir aux clients? Désormais, on va être mutuellement exclusif. Ils intègrent automatiquement nos services dans leurs soumissions.»

Dans les faits, Lx Sim et Faction Bike Studio conservent leur entière autonomie, tout en partageant leurs connaissances pour faire passer la recherche et le développement à un niveau supérieur. Et en s'appuyant l'une et l'autre dans le développement de leurs affaires. La distance a peu d'importance. «Aujourd'hui, on peut tout faire via le web», fait remarquer l'entrepreneure.

Pour l'entreprise bromontoise, l'union aura aussi permis la création d'un poste d'ingénieur en simulation.

Geneviève Dutil est convaincue que le vélo représente un marché prometteur, et ce, un peu partout sur le globe. Elle rappelle sa popularité en Europe, particulièrement. Mais la culture commence aussi à s'installer chez nous, note-t-elle. «Le vélo est le nouveau golf pour bien des professionnels. Le vélo de montagne, le vélo de route, les triathlons sont de plus en plus tendance.»

On constate d'ailleurs que chez Lx Sim, «les bottines suivent les babines». La petite équipe de neuf employés, incluant les patrons, ne fait pas que travailler dans ce domaine; elle partage aussi une véritable passion pour le cyclisme. De vrais mordus!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer