Centre de la nature du lac Davignon: le pavillonsera rénové

Le pavillon du Centre de la nature du... (photo Janick Marois)

Agrandir

Le pavillon du Centre de la nature du lac Davignon, construit au début des années 70, sera entièrement rénové en 2016.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Dans l'air depuis quelques années, la Ville de Cowansville abandonne l'idée de construire un nouveau pavillon au Centre de la nature du lac Davignon. Elle planche plutôt sur une rénovation complète de l'actuel bâtiment.

Les estimations de la Ville pour ériger un nouveau pavillon s'élevaient à 1,3 million de dollars. Un projet impossible dans le contexte actuel d'austérité budgétaire, soutient le maire Arthur Fauteux. «C'était un plan ambitieux pour nos moyens. On a réfléchi. On s'est demandé si on pouvait faire quelque chose avec ce qu'on a déjà. On nous dit que c'est possible», a-t-il dit en entrevue.

Le chantier s'annonce important: le toit doit être refait, les fenêtres et le revêtement doivent être changés tout comme la plomberie et l'électricité, explique M. Fauteux. Il a fait remarquer que la fenestration actuelle ne permet pas de bien contempler toutes les beautés du site, dont le lac et la forêt.

Les rénovations seront planifiées pour permettre l'ajout de modules au bâtiment, a-t-il précisé. La Ville compte diversifier le type d'activités qui pourront se dérouler au pavillon. En plus de servir de base lors des camps de jour en période estivale, elle veut utiliser les lieux pour des événements socioculturels. Sur ce point, M. Fauteux a parlé de la nécessité de mieux faire connaître ce site «exceptionnel.»

La firme d'architecte Favreau Blais de Granby a obtenu le mandat de dresser les plans pour retaper le bâtiment construit au début des années 70.

Les travaux seront exécutés l'année prochaine, a dit M. Fauteux. «C'est sûr qu'on va y aller (avec les travaux). On attendu le plus qu'on pouvait. On est rendu là». Il n'a pu donner une estimation du coût de travaux.

Autre signe que le pavillon n'est plus adéquat, la Ville installera dans les prochaines semaines un chapiteau sur le site. Il servira à accueillir les jeunes des camps d'été.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer