Nouvelle union de citoyens à Granby

Un nouveau regroupement de citoyens à Granby a... (photo Alain Dion)

Agrandir

Un nouveau regroupement de citoyens à Granby a fait son apparition sur le web au cours des derniers mois.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Un nouveau regroupement de citoyens à Granby a fait son apparition sur le web au cours des derniers mois. Pour l'heure, le site est anonyme et demeure discret. Mais La Voix de l'Est a réussi à joindre hier la fondatrice de l'Union des citoyens de Granby et maître d'oeuvre du site, Sylvie Robidoux.

Selon elle, ce n'est qu'une question de temps avant que les membres de l'Union des citoyens de Granby sortent de l'ombre et que le regroupement prenne plus de place dans l'espace public. La nouvelle association commence d'ailleurs à rayonner puisque l'ex-candidat à la mairie, Denny O'Breham, en fait mention dans une lettre d'opinion (voir en page 10), publiée aujourd'hui dans nos pages.

Pourquoi créer un tel regroupement? «Les citoyens en ont ras le bol de la gestion de la ville de Granby», a d'entrée de jeu laissé tomber Mme Robidoux. Celle-ci souhaite ainsi offrir une plate-forme aux citoyens pour qu'ils s'expriment en groupe, plutôt que de façon isolée. «Il existe des unions de citoyens ailleurs, mais il n'y en avait pas à Granby», fait-elle aussi valoir.

Outre Sylvie Robidoux, les autres membres de l'union de citoyens ne sont pas connus, car le site web (ucgranby.org) est encore en construction. Un conseil d'administration sera formé et dûment identifié au cours des prochaines semaines, dit-elle. «J'attends des réponses de citoyens assez importants de la ville de Granby», souligne-t-elle, sans toutefois citer de noms.

Pas de frustrations

La démarche de Sylvie Robidoux peut étonner, car elle et son conjoint, Dave Cahill, ont tous deux contribué, en versant 1000$ chacun, à la campagne électorale du maire Pascal Bonin.

Une des entreprises de Mme Robidoux, Pub Pro Média, a aussi été mise à profit par M. Bonin durant la campagne électorale. Il a utilisé ses services de publicité mobile.

En juin 2014, Mme Robidoux s'est toutefois présentée au conseil municipal pour questionner les élus sur l'attribution du contrat de publicité sur les autobus et les abribus de la Ville; contrat attribué à une entreprise de Montréal.

Tout cela n'a cependant «pas rapport», a laissé tomber hier Sylvie Robidoux. Son entreprise et la nouvelle union de citoyens sont deux choses séparées, assure-t-elle.

La Granbyenne soutient aussi ne pas agir en réaction à des frustrations à l'endroit de l'administration municipale. «M. Bonin fait sa job de maire. Ce n'est pas tout le monde qui est d'accord avec ce qu'il fait ou ce qu'il dit. Mais c'était pareil avec M. Goulet et M. Duchesneau (NDRL: Richard et Michel, deux ex-maires)».

Sylvie Robidoux affirme par ailleurs que l'Union des citoyens de Granby, qui n'a aucune visée politique, s'est donnée comme objectif que la Ville soit plus transparente, à l'image de Gatineau, qui diffuse sur son site web jusqu'aux séances préparatoires des élus.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer