Procès de Jean Boissonneault

Jean Boissonneault  a toujours nié sa culpabilité mais... (photos La Voix de l'Est)

Agrandir

Jean Boissonneault  a toujours nié sa culpabilité mais pas ses infidélités, a déclaré son ex-épouse, hier.

photos La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

(Granby) Pendant que la dernière plaignante brille toujours par son absence, l'un des derniers témoins au procès de Jean Boissonneault a fondu en larmes, hier.

L'ex-épouse de l'accusé s'est effondrée en évoquant la première fois où elle a confronté le père de ses enfants au sujet des rumeurs d'agression sexuelle. M. Boissonneault répond aujourd'hui d'accusations pour avoir abusé de quatre mineures; il ne s'agit pas de ses enfants.

«Je ne pouvais pas croire que c'était vrai, a déclaré Cynthia Bouchard. Il m'a convaincue encore, à ce moment-là, qu'il n'avait rien fait...», a-t-elle ajouté avant de sombrer en larmes.

Son désarroi a été si grand que le tribunal a interrompu l'audience plus tôt, à l'heure du dîner, pour permettre au témoin de se remettre de ses émotions.

Infidèle

Plus tôt dans la journée, l'étudiante de 32 ans a indiqué que sa relation avec l'ex-coureur automobile et employé d'une entreprise de remorquage avait pris fin en 2009 parce qu'elle lui reprochait d'être infidèle.

«J'avais appris qu'il m'avait trompée une fois et il sortait tout le temps, a dit Mme Bouchard. Il a toujours été malhonnête avec moi. Je n'étais plus capable de savoir la vérité.»

M. Boissonneault lui aurait avoué l'avoir trompée «une soixantaine de fois» en plus de lui refiler deux fois une infection transmissible sexuellement. Elle a par la suite été consternée d'apprendre qu'il aurait agressé des mineures que le couple connaissait. «J'aurais jamais pensé qu'une chose comme ça se serait passée», a dit Cynthia Bouchard.

Cahoteux

Le couple s'est rencontré en 1999, alors que tous deux étaient adolescents. Le début de leur union a été cahoteux: selon le témoin, Jean Boissonneault insistait pour avoir des relations sexuelles. Ils ont toutefois continué à se fréquenter et se sont mariés en 2006, en plus d'avoir deux enfants.

C'est durant les grossesses que les infidélités ont commencé, a dit Mme Bouchard. «Je comprends qu'on n'en avait pas beaucoup [de sexe], alors il le faisait avec d'autres personnes. Il le désirait trois fois par jour. Quand je lui disais non, il devenait agressif.»

Elle a précisé ne jamais avoir constaté de visu les gestes reprochés à l'accusé, mais a affirmé que les plaignantes lui en ont parlé.

Divorce

À la défense, Me Roger Paquin a, par ses questions, souligné que les plaintes à la police - initiées par Mme Bouchard en 2010 - avaient été faites dans un contexte de divorce. Le couple ne s'entendait pas sur les droits de garde des enfants.

Le témoin a assuré qu'il ne s'agissait pas de chantage, mais qu'elle craignait pour la sécurité de ses enfants. «C'est pour ça que j'ai été à la police», a-t-elle dit.

La défense lui a aussi demandé pourquoi son témoignage d'hier différait des précédents et pourquoi elle a communiqué, dimanche soir, avec la présumée victime qui n'a pas encore témoigné.

«On vous a dit d'éviter de communiquer avec les témoins? a demandé Me Paquin. Vous savez qu'il y a des gens qui s'occupent de ça?»

«Je voulais savoir ce qui se passait, a répondu Mme Bouchard. Elle n'est pas venue la semaine passée. Elle trouve ça trop difficile de passer à travers ça une autre fois.»

Reprise

Les crimes reprochés à Jean Boissonneault, 31 ans, seraient survenus durant les années 2000. Les plaignantes ayant témoigné jusqu'à maintenant avaient respectivement 8, 12 et 17 ans au moment des faits. L'accusé a plaidé non coupable.

La cause reprend jeudi, devant la juge Julie Beauchesne. Pour la Couronne, Me Karim AinMelk garde espoir que la dernière plaignante se présente pour donner sa version des faits.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer