Pas de corridor cycliste sur la route 243

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Lac-Brome) Le ministère des Transports ne prévoira pas de corridor cycliste sur la route 243 à Lac-Brome, malgré les demandes répétées de la Ville.

Le conseil municipal exhortait le MTQ de profiter des travaux d'asphaltage à venir sur la route 243 (chemin Lakeside) pour l'élargir afin d'aménager un corridor de bitume d'environ 2,6 kilomètres entre les rues Conference et Argyll. Ce corridor permettrait aux cyclistes de rejoindre deux sentiers existants (celui qui part de la rue Victoria et celui qui se rend jusqu'à Foster), assurant leur sécurité.

«Le MTQ a refusé. Carrément. On a de plus en plus de gens qui roulent en vélo sur cette route. C'est dommage que le MTQ ne veuille pas en faire plus», a indiqué le maire Richard Burcombe.

En lieu et place, le MTQ tracera sa ligne de rue en laissant une marge de 0,5 mètre de chaque côté de la route alors que la norme pour un corridor cycliste est de 1 mètre. Une solution insuffisante, selon M. Burcombe. «Ils nous disent qu'ils sont sensibles à la sécurité des cyclistes. Mais on ne sent pas qu'ils ont beaucoup travaillé sur ce projet-là. Nous, on pense que c'est possible», a-t-il affirmé.

Le MTQ aurait avancé que l'emprise de la route ne permettait pas son élargissement pour inclure un corridor cycliste, a dit M. Burcombe. Le Ministère ne serait pas propriétaire non plus des bandes riveraines de la route 243 permettant son élargissement, a ajouté le maire.

La solution proposée par le MTQ pourrait même ajouter aux dangers que vivent déjà les cyclistes, pense M. Burcombe. Des automobilistes pourraient croire que la route est assez large pour passer à côté de cyclistes alors que des véhiculent s'amènent en sens inverse sur la route. Cela pourrait forcer les cyclistes à se replier sur l'accotement et accroître les risques d'un accident ou d'une chute.

Début des travaux

Les résidants du chemin Lakeside devront s'armer de patience lors des six prochaines semaines. C'est le temps requis pour refaire l'asphalte de l'intersection de la route 215 jusqu'à la rue Conference. Les travaux débuteront lundi et devraient être complétés le 4 juillet. Les équipes seront au travail de 6 h à 18 h tous les jours de la semaine.

Les travaux nécessiteront la fermeture d'une voie. La circulation s'effectuera en alternance pendant toute la période des travaux. C'est la compagnie Sintra qui a décroché le contrat du ministère des Transports. L'entreprise de Saint-Isidore a présenté une soumission de 2 384 715 $. Construction DJL de Bromont a déposé une soumission de 2 393 495 $ tandis que pavages Maska de Magog offrait de faire le travail pour 2 694 320 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer