Début de saison chaotique au parc Dubuc

Le début de la saison de soccer est... (Photo Julie Catudal)

Agrandir

Le début de la saison de soccer est chaotique au parc Dubuc, où l'aménagement de quatre nouveaux terrains à cinq joueurs tarde à se concrétiser.

Photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le début de la saison de soccer est chaotique au parc Dubuc. L'aménagement de quatre nouveaux terrains à cinq joueurs tarde à se concrétiser, même si les jeunes adeptes du ballon rond ont envahi le parc depuis la semaine dernière. La Ville de Granby, responsable des travaux, convient qu'il y a eu du sable dans l'engrenage.

On a toujours eu une excellente note de passage au niveau de la préparation des terrains. Mais cette année, ça a été plus difficile», a reconnu hier le directeur général de la Ville, Michel Pinault.

Selon lui, les conditions météo - c'est-à-dire l'hiver qui s'est étiré en longueur - sont en partie responsables des délais observés dans l'aménagement des nouveaux terrains, utilisés par les catégories U-7 et U-8 et demandés par la Fédération de soccer. «Quelques pépins» ont aussi été éprouvés «au niveau de la coordination», dit Michel Pinault.

Résultat: le gazon est trop long, les terrains ne sont pas lignés et les buts ne sont pas installés. Pas évident de disputer des matchs dans ces conditions. La situation préoccupe le coordonnateur général du Cosmos de Granby, Martin Bélanger, qui veut assurer la sécurité des jeunes. «Il faut minimalement que les terrains soient lignés pour qu'on puisse faire évoluer les jeunes sur les terrains. Les parents paient le même prix et s'attendent à avoir un service adéquat, ce qu'on n'a pas en ce moment», a-t-il dit hier.

Quelques heures après avoir formulé ces commentaires à La Voix de l'Est hier, l'opération lignage des terrains était toutefois en cours.

Ajustements

Il en va cependant autrement avec les buts. Tout semble indiquer que les cônes oranges continueront à faire office de buts la semaine prochaine. «On est en attente de la livraison des buts. Selon les dernières informations qu'on a eues, on devrait les recevoir à la fin de la semaine prochaine», a précisé hier le directeur du service de la coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire, Patrice Faucher.

Là aussi, il y a eu un manquement, opine M. Faucher. «On reconnaît qu'il y a eu un manque dans le suivi du dossier. La commande de buts a été placée tardivement dans notre organisation et les délais de livraison sont plus longs que prévu», dit-il.

Martin Bélanger craint que ces difficultés n'entachent la réputation de Granby à titre de capitale du soccer. «Granby est reconnue pour la qualité de ses installations. Et c'est toujours dans nos orientations d'offrir des installations de qualité», assure toutefois Patrice Faucher.

Une meilleure organisation ne peut être que souhaitable, dit Martin Bélanger des Cosmos. «Une fois que la saison est commencée, c'est plus difficile de faire l'aménagement des terrains», fait-il valoir.

Pour éviter que la situation ne se reproduise, des représentants de la Ville, de l'organisme Granby Multi-Sports et des Cosmos de Granby se sont rencontrés il y a une semaine pour effectuer des ajustements, précise d'ailleurs M. Faucher. Il a ainsi été convenu que des rencontres seraient organisées chaque hiver pour préparer la saison à venir de même qu'à l'automne pour dresser un bilan.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer