Les têtes brulées de Dunham

Des membres du groupe Les têtes brûlées et... (- Photo fournie)

Agrandir

Des membres du groupe Les têtes brûlées et des élus de Dunham ont annoncé aux proches de Gilbert Breault que la levée de fonds qu'ils organisent pendant l'événement la Clé des champs sera pour eux.

- Photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Dunham) Les têtes brulées de Dunham viendront en aide à un homme de la municipalité foudroyé par un virus qui l'a paralysé. Le groupe de pompiers amassera des dons lors de la Clé des champs en proposant aux visiteurs d'entarter des pompiers moyennant quelques dollars et en vendant des bouteilles d'eau.

«On est bien contents d'avoir trouvé la personne qu'on aidera», mentionne la pompière Christina Laflamme. Lorsqu'elle a été atteinte d'un cancer, l'an passé, ses collègues ont mis sur pied le groupe des têtes brûlées pour amasser des dons et lui permettre de réaliser son rêve de voyager.

Histoire de donner au suivant, la pompière et ses valeureux collègues ont décidé de lancer une nouvelle campagne de sollicitation, mais cette fois-ci pour venir en aide à une famille de Dunham. Quelques personnes ont soumis leur candidature.

Le choix des pompiers s'est arrêté sur la demande formulée par Martin Breault afin de donner un coup de pouce à son père Gilbert. Foudroyé par un virus qu'il a contracté à la suite d'une piqure d'insecte en 2011, l'homme est désormais paralysé, raconte Christina.

Bien qu'il soit conscient de tout ce qui se passe autour de lui, il n'a pas plus aucune motricité, poursuit la pompière. «Son seul agrément est de regarder la télévision», explique-t-elle.

Son fils avait deux demandes spéciales à formuler aux pompiers en espérant qu'ils acceptent de l'aider: aménager une rampe d'accès en béton pour le fauteuil roulant dans lequel son père est déplacé et lui offrir un téléviseur grand format.

«On a rencontré M. Breault et sa conjointe pour leur annoncer [qu'on l'avait choisi], et ils étaient très touchés, décrit la pompière. Ça ne changera pas sa condition, mais on va pouvoir lui offrir un peu d'agrément.»

entartage

Les pompiers amasseront des dons lors de l'événement la Clé des champs, les 30 et 31 mai. Ils ont opté pour une activité pour le moins originale: entarter les pompiers! «On veut faire rire les gens et apporter quelque chose de joyeux malgré la situation», fait valoir la pompière.

La fondation du maire leur a également offert un coup de pouce en achetant des bouteilles d'eau, en collaboration avec le dépanneur chez Ben de Dunham, que les pompiers vendront pour faire gonfler la cagnotte.

«On est vraiment dépendant des dons que nous allons recevoir, dit Christina, sans avoir fixé d'objectif à atteindre. On souhaite en recevoir le plus possible et on a même pensé à quelques surprises si on amasse un plus gros montant!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer