Ranger frustré!

La Dodge Challenger d'Andrew Ranger en a pris... (Photo NASCAR.com)

Agrandir

La Dodge Challenger d'Andrew Ranger en a pris pour son rhume.

Photo NASCAR.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) En entrevue à La Voix de l'Est, samedi, Andrew Ranger a affirmé qu'il allait se battre pour son volant. Et c'est exactement ce qu'il a fait, dimanche à Bowmanville en Ontario, lors de la première épreuve de la saison de la série Canadian Tire de NASCAR.

Malheureusement, la bataille n'a pas tourné en sa faveur. Deuxième jusqu'au dernier tour, Ranger a tout tenté pour doubler le meneur Scott Steckly, mais une série d'impacts avec l'Ontarien ont fait en sorte que le Granbyen a terminé l'épreuve au neuvième rang.

«Peut-être que j'aurais dû être conservateur et me contenter de ma deuxième place, a expliqué Ranger. Mais j'ai vu une ouverture et j'ai décidé d'y aller. Est-ce qu'on peut me blâmer d'avoir voulu gagner?»

Après un premier impact, la lutte entre Ranger, alors premier, et Steckly s'est poursuivie. Et ce dernier a à son tour tenter de doubler le nouveau meneur. Ça a brassé très fort. La voiture de Ranger en a pris pour son rhume.

«Pourquoi Steckly est-il venu me frapper de la sorte? Pourquoi? Je ne comprends pas», a laissé tomber Ranger, frustré.

Bien sûr, Steckly a mis la faute sur Ranger. Pas de doute, la table est mise pour une lutte intense entre les deux hommes cette saison.

Gary Klutt, parti premier, a remporté l'épreuve devant Jeff Lapcevich et Jean-François Dumoulin. Steckly a fini cinquième. Le champion en titre de la série, Louis-Philippe Dumoulin, s'est contenté d'une sixième place.  

Tous les détails dans La Voix de l'Est de mardi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer