Championnat Canadien de voitures de tourisme : Sallenbach à la défense de son titre

«On va prendre ça une course à la... (Photo archives la voix de l'est)

Agrandir

«On va prendre ça une course à la fois. En fait, j'ai l'impression que chacune des épreuves sera un gros défi...», lance Michel Sallenbach.

Photo archives la voix de l'est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Personne ne pourra accuser Michel Sallenbach d'être un pilote arrogant.

C'est en fin de semaine, sur le circuit routier du Canadian Tire Motorsport Park, que Sallenbach entame la défense de son titre du Championnat canadien de voitures de tourisme. Et «l'autre champion de Roxton Pond», comme on l'a surnommé, ne s'attend pas à ce que ce soit de la tarte.

«On va prendre ça une course à la fois, a lancé celui qui était en direction de Bowmanville, hier après-midi, quand on l'a joint. En fait, j'ai l'impression que chacune des épreuves sera un gros défi...»

Sallenbach, 60 ans, a enlevé les honneurs de la classe Touring du Championnat canadien de voitures de tourisme l'an dernier après avoir remporté six des 14 courses prévues au calendrier. Il a particulièrement savouré son titre, lui qui avait terminé trois fois au deuxième rang du classement au cours des quatre saisons précédentes.

«Mon épouse me disait l'autre jour: "Puisque tu as gagné, tu vas maintenant pouvoir te permettre de prendre ça un peu plus mollo..." C'est tout à fait le contraire, car une fois que tu as gagné, une fois que tu as gouté à la victoire, tu veux gagner encore plus!»

Sallenbach roulera à bord d'une Mini Cooper coupé, voiture avec laquelle il a terminé la dernière saison.

«On a eu des problèmes avec la voiture, mais là, elle est prête. On a fait des essais et on a finalement trouvé le problème, qui était d'ordre électrique. J'ai confiance en ma voiture.»

Encore cette année, le calendrier du Championnat canadien de voitures de tourisme sera divisé en sept week-ends de courses, avec deux épreuves par fin de semaine. Le Circuit ICAR de Mirabel, deux fois, et le Grand Prix de Trois-Rivières accueilleront notamment ces voitures de rue modifiées au niveau de la suspension et du moteur.

Les épreuves de ce premier week-end auront lieu demain après-midi et dimanche après-midi.

«C'est toujours important de commencer la saison en force. Ça donne confiance au pilote, ça donne confiance à l'équipe.»

Sur la piste, cette année, Sallenbach retrouvera Alain Lauzière, qui l'a embauché à l'époque pour courir au sein d'Équipe Octane.

«Alain revient à temps plein en piste et il sera à surveiller. Il compte 76 départs en carrière, un de plus que moi, et 17 victoires, une de plus que moi. Ce sera à la fois un coéquipier et un adversaire redoutable.»

Le Championnat canadien de voitures de tourisme compte des engagés de renom. Comme les frères Karl, Kuno et Nick Wittmer, le hockeyeur Marc-André Bergeron, les frères François, Mathieu et Rémy Audette ainsi que Marc-Antoine Camirand.

«C'est une belle série, une série à découvrir», a répété Michel Sallenbach.

 

Tous les détails dans notre édition de vendredi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer