Un réseau de trafic de stupéfiants mis K.-O.

Un homme soupçonné d'être un des bras droits... (photo La Voix de l'Est)

Agrandir

Un homme soupçonné d'être un des bras droits de la présumée tête dirigeante du réseau et d'être un livreur pour le compte de l'organisation a été arrêté à Marieville. Les policiers ont saisi de la cocaïne, des cellulaires et des vêtements identifiés en support aux Hells Angels à son domicile.

photo La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) L'Escouade régionale mixte de la Montérégie croit avoir mis fin aux activités de trafic de stupéfiants lié au crime organisé en démantèlement un réseau de distribution et de vente de drogue en Montérégie et dans les Haute-Laurentides. Une vingtaine de personnes ont été arrêtées. Cocaïne, méthamphétamine, cannabis et près de 200 000$ ont notamment été saisis.

Quelque 200 policiers ont participé hier à la vaste opération antidrogue baptisée Mariolle. Ils ont arrêté 21 personnes, dont la p résumée tête dirigeante du réseau, René Raymond, 54 ans, de L'Ascension. Dix-neuf perquisitions ont été réalisées dans une dizaine de municipalités, dont Chambly, Mascouche, Saint-Hubert, Marieville et Terrebonne.

L'enquête initiée par l'Escouade régionale mixte de la Montérégie en mai 2014 découle d'une multitude d'informations colligées par la Régie intermunicipale de police Richelieu St-Laurent au sujet d'un réseau de trafic de stupéfiants dans la région de Chambly, explique l'inspecteur Patrick Bélanger, directeur des enquêtes sur le crime organisé à la Sûreté du Québec.

L'investigation des agents leur permet de croire que René Raymond agissait comme indépendant et gérait un réseau de distribution et de trafic de stupéfiants en Montérégie et dans les Hautes-Laurentides. Il aurait, toujours selon l'enquête policière, obtenu l'autorisation du crime criminalisé, soit des Hells Angels, pour avoir l'exclusivité de vente et de la distribution sur un territoire moyennant le paiement de redevances, explique l'inspecteur Bélanger.

Les membres du réseau se seraient également livrés à des actes d'intimidation et de violence pour contrôler leur territoire de vente de stupéfiants, indique l'inspecteur. Incendie criminel, coups de feu tirés sur des résidences et des véhicules, agression armée, et même une tentative de meurtre auraient été commis.

Un résidant de Marieville, Samuel Roberge, 22 ans, est soupçonné d'être un livreur au sein de l'organisation et l'un des bras droits de la présumée tête dirigeante. Une soixantaine de sachets contenant chacun 0,75 gramme de cocaïne, des vêtements identifiés en support aux Hells Angels et des cellulaires ont été saisis chez lui.

Selon l'enquête policière, Martine Berthiaume, 42 ans, et Johanne Gazaille, 60 ans, deux femmes arrêtées à Acton Vale, approvisionnaient en kilos de cocaïne le réseau.

À Sainte-Angèle-de-Monnoir, les policiers sont débarqués dans une résidence où, selon eux, l'occupant des lieux, un homme de 32 ans, avait pour mandat de cacher la drogue destinée à la vente à Chambly. Cinq onces de cocaïne, 8000 comprimés de méthamphétamine et du cannabis ont été découverts.

Bilan provisoire

Selon un bilan provisoire, près de 200 000$ en argent canadien, 30 livres de cannabis, trois kilos de cocaïne, plus de 10 000 comprimés de méthamphétamine, plus de cinq kilos de haschisch, une arme à feu et une arme à impulsion électrique ont notamment été saisis lors de la vaste opération.

Quatre résidences appartenant à la présumée tête dirigeante du réseau, soit trois situées côte à côté à L'Ascension - dans un secteur isolé et difficile d'accès - et une quatrième à Chambly, d'une valeur approximative de 733 000$, font l'objet d'une ordonnance de blocage. Sept véhicules évalués à 81 000$ ont également été saisis comme biens infractionnels.

L'enquête policière se poursuit. D'autres arrestations et perquisitions pourraient en découler.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer