SERY: un voyage multisensoriel

«Je n'ai pas le menu parce que même... (photo Julie Catudal)

Agrandir

«Je n'ai pas le menu parce que même pour moi, c'est une surprise», commente l'instigatrice du projet, Stéphanie Bazinet.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Les papilles frétilleront samedi prochain à La Grillade, où le public sera convié pour savourer un souper bien loin du traditionnel repas de cabane. Très, très loin, même. L'organisme Solidarité ethnique régionale de la Yamaska (SERY) lance l'invitation à la soirée «Le monde à notre table», qui vise à faire voyager.

Cinq immigrants provenant d'autant de continents ont fourni une recette de leur pays à cinq chefs de la région, qui offriront un repas cinq services à 100$ par personne. L'Ukraine (Europe), l'Argentine (Amérique du Sud), la Thaïlande (Asie), le Sénégal (Afrique) et la Nouvelle-Calédonie (Océanie) seront représentés sur la table. Les services passeront du cocktail au dessert, en passant par la soupe, l'entrée et le plat principal.

Le secret règne autour de cet événement dont les profits iront au SERY, afin que l'organisme poursuive sa mission d'accueil et d'intégration des nouveaux arrivants. «Je n'ai pas le menu parce que même pour moi, c'est une surprise», commente l'instigatrice du projet, Stéphanie Bazinet. Mais les recettes seront au centre des tables pour ceux qui veulent poursuivre l'aventure.

Mme Bazinet était à la recherche d'un événement pouvant permettre de faire connaître un peu plus les immigrants d'ici, tout en amassant des sous pour l'organisme. Aussitôt l'idée lancée, aussitôt les recettes reçues. La dame n'a eu aucun mal à convaincre les immigrants qu'elle a contactés d'embarquer.

«Ce sont des menus qui ont été pris de nos immigrants. Nos chefs, avec les ingrédients, essaient de faire le menu le plus rapproché possible de la recette initiale, mais c'est sûr qu'il y a des ingrédients qu'ils ne peuvent pas retrouver ici, qu'ils vont adapter», raconte-t-elle.

Jean Dubreuil, de La Grillade, Hugo Lefrançois, du bistro La Bicoque, Moreno Toméi, de La Table à Mo, Karine Dubé, du Marmiton, et Martin Gagnon, de l'Attelier Archibald, concocteront ces plats traditionnels. Certains sont même allés à Montréal pour dénicher des ingrédients introuvables dans la région.

Les papilles gustatives ne seront pas les seules à être gâtées par l'expérience; les autres sens seront aussi sollicités. Chaque pays et continent sera représenté par un tableau, en musique ou en danse, par exemple. Là encore, on garde la surprise pour tous... y compris l'instigatrice de l'événement-bénéfice.

«On espère que ça va devenir quelque chose qui va revenir chaque année. C'est une belle idée, je trouve, et les chefs ont trippé quand on leur a proposé cette activité-là», fait savoir Mme Bazinet.

Elle espère atteindre les 200 inscriptions, mais souligne que la salle peut contenir 350 convives.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer