Surplus RD s'installe dans l'ancien Zellers

Cela faisait déjà un bon moment que Surplus... (Photo Alain Dion)

Agrandir

Cela faisait déjà un bon moment que Surplus RD avait Granby dans sa mire. L'occasion s'est présentée avec la bâtisse du 100, rue Saint-Jude Nord, propriété de l'agence immobilière torontoise Strathallen.

Photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) La vaste bâtisse commerciale de la rue Saint-Jude Nord autrefois occupée par Zellers va reprendre vie. Surplus RD y ouvrira ses portes à compter du 16 mai prochain.

Surplus RD n'est pas à proprement parler un magasin de meubles. Le commerce se définit plutôt comme un centre de liquidation de produits moyen et haut de gamme, vendus pour une fraction du prix de détail normal.

«Nous vendons des meubles neufs qu'on achète des fabricants. Ce sont des produits réguliers, des fins de collection, des faillites ou des surplus d'inventaire», a expliqué hier Philippe Allaire, responsable du marketing.

Selon lui, cela faisait déjà un bon moment que Surplus RD avait Granby dans sa mire. L'entreprise, fondée il y a 10 ans à Victoriaville, attendait une opportunité. Elle s'est présentée avec la bâtisse du 100, rue Saint-Jude Nord, propriété de l'agence immobilière torontoise Strathallen.

«Ça faisait un bout de temps qu'on travaillait le projet. Ça a débloqué et on a réussi à louer», relève M. Allaire.

Selon lui, l'entreprise a signé un bail d'une année, mais avec la possibilité de le prolonger.

Pas de déco

Le responsable du marketing affirme qu'une quinzaine de personnes seront embauchées dans la foulée de l'ouverture de ce nouveau commerce, le 13e à porter cette bannière au Québec. Les succursales les plus proches se trouvent à Sherbrooke et à Saint-Hyacinthe.

L'investissement n'a pas été chiffré, mais les frais demeurent réduits, affirme Philippe Allaire, puisque le concept de Surplus RD ne mise pas sur la décoration. «On va mettre de l'affichage. Mais on n'arrive pas avec plein de flafla et un beau décor. C'est un concept de magasin entrepôt. Tout est dans le prix des produits», dit-il.

Chose certaine, le magasin sera vaste, car il comptera 120 000 pieds carrés. «Ça va être comme l'ancien Zellers, mais avec des meubles en plus», lance M. Allaire.

L'implantation de Surplus RD à Granby survient moins d'un mois après l'ouverture d'ÉconoMax Plus, dans les anciens locaux de Meubles Gemo.

Surplus RD n'est cependant pas tout à fait nouveau à Granby. L'entreprise avait été chargée d'effectuer la liquidation du fabricant de meubles Shermag à sa fermeture dans le parc industriel il y a quelques années.

Liquidateur officiel

C'est d'ailleurs avec Shermag que Surplus RD, qui doit son acronyme aux prénoms de ses copropriétaires, Richard Lemieux et Daniel Bérubé, a pris son envol. «On s'est rendu compte qu'il y avait de la demande pour la liquidation de produits. On a contacté des entreprises et agrandi notre réseau pour augmenter les lots d'achats», explique Philippe Allaire.

Surplus RD affirme sur son site Internet être aujourd'hui liquidateur officiel pour plus de 50 compagnies.

L'automne dernier, Strathallen avait obtenu un permis de construction pour rénover et agrandir le 100 rue Saint-Jude Nord. Tout semblait indiquer que l'endroit aurait pu devenir un supercentre Walmart. Mais le permis est venu à échéance au début de l'année 2015, sans que des travaux aient été entrepris. Tout était calme depuis. Mais plus pour longtemps.

 

Tous les détails dans notre édition de vendredi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer