Pas de Musique en Vue cet été

Musique en Vue ne célébrera pas son 24e anniversaire. L'événement prévu en... (Photo Archives la Voix de l'Est)

Agrandir

Photo Archives la Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Musique en Vue ne célébrera pas son 24e anniversaire. L'événement prévu en juillet à Cowansville a été annulé, les organisateurs étant incapables d'obtenir une nouvelle entente financière avec la Ville.

«On est très déçus de prendre une telle décision. On pense que c'est un festival qui a une grande importance à Cowansville, qui est apprécié des gens. Mais on ne peut pas continuer sans avoir une entente structurante avec la Ville. Présenter l'événement cette année sans avoir une entente pour les prochaines années, c'est prendre un énorme risque financier», soutient Jean-Charles Lajoie, directeur artistique de MEV.

La présentation du festival cet été aurait marqué la dernière année d'une entente de cinq ans avec la Ville pour la présentation du festival. En vertu de l'entente, la Ville versait chaque année une subvention de 37 500$ à l'organisme sans but lucratif pour l'aider à organiser l'événement. Des rencontres et des discussions le mois dernier avec le conseil municipal n'ont pas permis de trouver un terrain d'entente pour assurer la présentation de l'événement pour les années 2016, 2017 et 2018, explique M. Lajoie. «On leur demandait de reconduire l'entente pour trois ans avec une petite augmentation. Ils n'ont pas voulu», a-t-il déploré en entrevue hier avec La Voix de l'Est.

Tenir le festival en 2015, sans contrat pour les trois prochaines années, était trop risqué financièrement, selon M. Lajoie. Musique en Vue traîne déjà un déficit d'exploitation de 100 000$, a-t-il indiqué. «On a trois personnes bénévoles de notre conseil d'administration, dont moi, qui endossent la marge de crédit du festival. Est-ce normal de leur demander de financer un OSBL qui organise un grand événement qui profite à des milliers de personnes? On pense que la Ville pourrait en faire plus.»

Relance envisagée

S'il a annulé le festival cette année, Jean-Charles Lajoie est d'avis que l'événement peut être relancé l'année prochaine. Il espère que les deux parties pourront en discuter en septembre. «Là, on est à bout de souffle. On ne pouvait pas continuer comme ça. Il faut qu'on trouve le moyen avec la Ville de faire reposer tout ça sur des bases solides», a-t-il dit. «La balle est dans le camp de la Ville.»

Malgré ces difficultés, M. Lajoie est convaincu qu'un festival de musique est viable à Cowansville. Il n'a pas l'intention d'abandonner. «On va continuer de travailler pour offrir de bons spectacles en plein air aux gens de Cowansville», assure-t-il.

Chose certaine, a insisté le directeur artistique en réponse à une question, l'annulation du 24e Musique en Vue n'est pas une manoeuvre de diversion pour déménager le festival ailleurs. Certes, a-t-il dit, des représentants de deux villes de la région, dont Granby, ont communiqué avec son organisation l'année dernière pour s'enquérir de ses intentions concernant l'avenir de MEV à Cowansville. «On n'a appelé personne, on n'a sollicité personne. On a simplement répondu aux gens qui ont manifesté un intérêt pour notre festival», a-t-il dit.

Le but premier demeure de garder le festival à Cowansville, a réitéré M. Lajoie.

Tous les détails dans notre édition de jeudi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer