Des usagers décrient la hausse de 14% de la passe mensuelle chez Limocar

Les clients de la compagnie Limocar, qui assure... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les clients de la compagnie Limocar, qui assure la liaison par autobus entre Sherbrooke et Montréal, paient leur carte mensuelle 14% plus cher depuis le 1er mai. La compagnie n'a offert aucune explication.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Bromont) La compagnie de transport Limocar a augmenté vendredi de 14% le prix de sa passe mensuelle pour le trajet Bromont-Montréal. Celle-ci est passée de 410$ à 467,74$ (avec taxes), une hausse décriée par des usagers.

«C'est beaucoup comme augmentation», estime Fanny Cazeault. «À ce prix-là, je pourrais prendre mon auto parce qu'au nombre de fois où je prends l'autobus dans le mois, ça me revient maintenant à 35$ par jour», calcule la jeune femme qui travaille dans la métropole. «Ça ne changerait rien pour moi. Sauf les deux siestes que je peux faire dans l'autobus», dit-elle.

«C'est exagéré. Ça n'a pas sa raison d'être», soutient Mathieu Guay, rencontré lundi soir à sa descente d'autobus à l'Autoparc 74 à Bromont.

M. Guay aurait aimé que l'entreprise avise ses clients de cette hausse. «Quand tu augmentes tes tarifs, il faut le dire à l'avance aux gens. C'est peut-être une hausse justifiée, mais on ne le sait pas. On n'a eu aucune information», déplore-t-il.

Plusieurs usagers rencontrés ne pouvaient expliquer une telle hausse. Le prix du carburant est au beau fixe depuis quelques mois, a fait remarquer une cliente. «Une hausse de 2, 3%, ça se défend. Mais 14%! Comment peuvent-ils justifier ça?», s'est-elle interrogée.

Impossible d'obtenir des explications des dirigeants de Limocar. Malgré plusieurs messages laissés lundi et hier, personne à la direction de la compagnie ne nous a rappelés.

Sur le site internet de l'entreprise, aucune mention de la hausse de la carte mensuelle n'apparaît. Seule une petite affiche a été collée sur une porte de leur local à l'Autoparc 74 à Bromont. «Ces engagements s'appliquent pour les titres mensuels exclusivement», peut-on y lire.

L'affiche rappelle que les passes mensuelles sont déductibles d'impôt.

Les passes mensuelles ont été augmentées de 14% pour tous les segments de route offerts par la compagnie (voir tableau). Les prix des autres billets, soit les billets aller et retour ainsi que les carnets de dix billets, demeurent inchangés.

Autres critiques

Les critiques contre Limocar ne se limitent pas à la hausse des tarifs. La qualité du service est en baisse, soutient Lise Parent. Le service internet sans fil n'est plus disponible dans les autobus qui empruntent des routes secondaires, notamment entre Bromont et Cowansville.

«J'ai deux filles qui étudient à Montréal. Elles utilisent l'internet quand elles sont dans le bus. Mais elles ne l'ont plus depuis quelques mois, la compagnie ne l'offre plus. Ce n'est pas juste. Elles sont étudiantes et paient leurs billets cher. Elles ont moins de services, mais paient le même prix», s'étonne la dame.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer