Sutton poursuit les consultations

«On nous a demandé de prendre notre temps,... (photo Janick Marois)

Agrandir

«On nous a demandé de prendre notre temps, de bien réfléchir, et c'est ce qu'on fait», a dit le maire Louis Dandenault pour expliquer le report de l'adoption des deux projets de règlement controversés.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Sutton) La Ville de Sutton n'adoptera pas ses deux projets de règlement d'urbanisme controversés. Pas pour le moment du moins. Le conseil les étudiera davantage avant de statuer sur leur sort, a dit le maire Louis Dandenault.

«Les discussions se poursuivent. On rencontre encore des gens, on recueille encore leurs opinions. On est rendus là», a affirmé M. Dandenault hier soir en assemblée du conseil.

Interrogé à la période de questions par plusieurs citoyens inquiets des impacts des deux règlements à l'étude, M. Dandenault a tenté de les rassurer. «On nous a demandé de prendre notre temps, de bien réfléchir, et c'est ce qu'on fait», a-t-il dit à l'intention de la centaine de citoyens présents.

Le conseil a adopté en mars les deux premières versions des règlements en cause. Ils contiennent plusieurs changements au plan d'urbanisme.

Le premier règlement porte essentiellement sur le zonage. Il permettrait de faire passer la superficie des terrains où une maison peut être construite en zone de protection d'altitude moyenne (entre 350 et 550 mètres) de quatre à deux hectares. La norme minimale passerait de deux à un hectare en zone rurale.

Le deuxième règlement mis en cause concerne les entrées de cours en secteur montagneux. La nouvelle mouture du règlement autoriserait l'aménagement d'entrées de cours dans des pentes maximales de 15 degrés. La présente norme est de 12 degrés. Aussi, il n'y aurait plus de longueur maximale pour les entrées de cours. La limite est maintenant de 100 mètres.

Le 12 avril, quelque 200 personnes ont assisté à une rencontre de consultation publique sur les deux règlements. Une quinzaine de mémoires ont été déposés par des citoyens. «Quel est le poids de ces mémoires face aux 12 personnes que vous avez consultées?», a demandé une citoyenne au maire. La dame faisait allusion à la rencontre que M. Dandenault et des membres de son administration ont eue avant les Fêtes avec des entrepreneurs, des promoteurs immobiliers et d'autres professionnels pour discuter du plan d'urbanisme de la Ville. Ses interlocuteurs estiment que le plan est trop restrictif.

«Les deux sont importants», a dit M. Dandenault, un peu agacé par l'aspect tendancieux de la question. D'ailleurs, aucune question ou aucun commentaire positifs n'ont été formulés par des citoyens sur les deux projets de règlements.

La Ville compte sur des ressources humaines qualifiées pour bien faire son travail en matière d'urbanisme, a indiqué M. Dandenault. «On a un des bons experts en urbanisme au Québec», a-t-il dit de Réal Girard, l'urbaniste de la Ville.

Le maire n'a pu dire quand les deux projets reviendront sur la table du conseil. Il s'est engagé à ce que ce soit en assemblée publique.

Équité

L'ancienne conseillère Dominique Parent est revenue à la charge en s'interrogeant sur l'aspect démocratique des deux projets de règlement à l'étude. Puisqu'ils touchent l'ensemble des citoyens, a-t-elle dit en substance, ceux-ci doivent avoir voix au chapitre. «Il faut sentir qu'il y a une équité entre les citoyens», a-t-elle dit.

La contestation des règlements s'annonce difficile. Chaque élément des projets de règlement pourrait faire l'objet d'un registre par secteur. Seuls les résidants des secteurs concernés pourront signer le registre et non l'ensemble des citoyens.

M. Girard n'a pu dire combien de registres seraient ouverts pour les changements proposés. «On va tout faire pour que tout soit clair pour les citoyens. Toute l'information nécessaire va être donnée», a-t-il assuré.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer