Achalandage record au Zoo de Granby

La Traversée australienne, inaugurée l'an dernier, a contribué... (photo Alain Dion)

Agrandir

La Traversée australienne, inaugurée l'an dernier, a contribué à la bonne performance du Zoo de Granby en 2014, selon le président du conseil d'administration, Mario Gariépy, et le directeur général, Paul Gosselin.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) La popularité du Zoo de Granby ne se dément pas. L'institution zoologique a enregistré un achalandage annuel record et un surplus de 1,1 million$ en 2014, ont annoncé hier le directeur général, Paul Gosselin, et le président du conseil d'administration, Mario Gariépy.

«Durant l'été et l'automne, on a accueilli 603 000 visiteurs. Ça a été notre deuxième plus haut taux d'achalandage pour cette période. Mais, au total, on a eu 667 000 visiteurs avec les écoles et la clientèle corporative tout au long de l'année. C'est une année record», a précisé Paul Gosselin.

Mario Gariépy, qui complétait hier son dernier mandat à titre de président du conseil d'administration, a pour sa part souligné que cette bonne performance est le résultat de la diversification au fil des ans des différents types de clientèles et de produits.

Alors que certaines attractions touristiques québécoises ont dû composer avec une baisse de clientèle, selon le duo de dirigeants qui a rencontré les médias quelques heures avant l'assemblée générale annuelle des membres, le Zoo, lui, a enregistré une hausse de 4%. Et la nouveauté de 2014, la Traversée australienne, où kangourous et wallabies y évoluent en liberté, n'y est pas étrangère, affirment Paul Gosselin et Mario Gariépy.

Expérimenté pour la première fois, le prolongement des heures d'ouverture jusqu'à 21h durant les deux dernières semaines de juillet et les deux premières d'août a aussi connu un bon succès. À un point tel que l'expérience sera renouvelée cet été.

Même chose pour le «stationnement privilège» où ceux qui le désirent peuvent défrayer 10$ durant la haute saison pour jouir d'une place de stationnement près de l'entrée. Détail: seul un certain nombre de cases de stationnement est réservé à cet effet. Pas question de rendre tout le stationnement payant, précise M. Gosselin.

Se renouveler

Côté finances, le Zoo de Granby a terminé l'année 2014 avec un surplus après amortissement de 1,1 million$ et des revenus annuels de 24 millions$, soit 2 millions$ de plus que l'année précédente, relève Mario Gariépy. «C'est en ligne avec le budget qu'on s'est donné», glisse-t-il.

«Avec un surplus de 1,1 million$, ça nous permet de réinvestir sur le site, de payer nos dettes et ça nous donne une marge de manoeuvre», ajoute le président du conseil d'administration.

Cet été, les visiteurs auront par ailleurs une autre nouveauté à découvrir: le nouvel habitat des macaques japonais. Les petits primates quitteront l'emblématique dôme géodésique dans lequel ils logeaient depuis quelques années. Ce projet a nécessité un investissement de 1,8 million$, précise Paul Gosselin.

Depuis 2004, plus de 60 millions$ ont été injectés pour moderniser les installations de l'attraction touristique. Même si les gros chantiers semblent terminés, de deux à trois millions de dollars continuent à être investis bon an, mal an pour maintenir les actifs à niveau et réaliser des projets spéciaux, ajoute le directeur général.

Les investissements se poursuivront en 2016 et 2017, mais ils ne sont pas précisés pour le moment. Par ailleurs, selon Paul Gosselin, l'un des défis du Zoo est justement de savoir se renouveler pour continuer à attirer les visiteurs d'ici et d'ailleurs.

L'organisme sans but lucratif souhaite aussi de plus en plus se faire connaître comme «une institution de conservation animalière», alors qu'il multiplie les gestes et les projets de recherche, par exemple pour le rétablissement de la tortue molle à épines au Québec. Le Zoo a aussi conclu une entente de collaboration avec l'université de Concordia afin que des étudiants puissent y réaliser des projets de maîtrise.

Le Zoo, qui a vu son accréditation de l'Association of Zoos ans Aquariums (AZA) renouvelée l'an dernier, ouvrira le week-end du 16, 17 et 18 mai. La 62e saison démarrera officiellement le 22 mai. À l'été 2014, le Zoo a employé 720 personnes, dont 546 étudiants, selon le rapport annuel déposé hier.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer